webleads-tracker

  • Transport aérien
  • 10/02/2017
  • 13:00

Air France soumet son projet Boost aux pilotes

Selon la direction, les principales négociations sont terminées et doivent être entérinées par les pilotes et leurs organisations professionnelles.
Tour Hebdo :
                Air France soumet son projet Boost aux pilotes
Jusqu'au 13 février, les pilotes sont consultés par référendum. ©Air France

La productivité augmentée prévue par le plan Perform 2020 d’Air France a fondu comme neige au soleil. Les pilotes de vols moyen-courriers devaient gagner 18% en efficacité et ceux de long-courriers 14%, ceci pour s’aligner sur les normes du marché.

Trois ans plus tard, on ne parle plus que de 15%, mais pour les seuls navigants de la future compagnie Boost (10 avions long-courriers et 18 moyen-courriers). Toutefois ceux-ci (10% de l’effectif total d’Air France) voleront avec le même "contrat unique" de travail que les autres.

En pratique, l’effort sera donc mutualisé et toute la population des deux compagnies Boost et Air France devra s’améliorer de seulement 1,5%.

200 embauches de pilotes par an

Des embauches de pilotes sont prévues, de l’ordre de 200 par an pour le remplacement des départs en retraite et la croissance. Notons qu’Air France vient récemment de renoncer à deux Airbus A380 au profit de trois A350, soit un avion de plus et 200 pilotes de plus.

Côté personnel de cabine (PNC), un millier de salariés doit être embauché pour Boost avec un statut différent d’Air France permettant un gain de productivité de 40%. Le personnel au sol devra s’aligner sur les conditions du marché. La direction d’Air France indique que l’accord pilote est ouvert à la signature jusqu’au 24 février.

Jusqu'au 13 février, les pilotes (syndiqués ou non) sont consultés par un référendum du Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL) où il est demandé : "Approuvez-vous l'externalisation d'une partie de l'activité et de la flotte long et moyen-courrier d'Air France dans une nouvelle structure ?".

Restera ensuite à ouvrir les négociations avec les autres catégories de personnel. L’intersyndicale des PNC a déjà manifesté son opposition.

T.V.

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

Cliquez ici pour vous inscrire

RECHERCHER

DONNEZ VOTRE AVIS

Les mesures et discours de Donald Trump ont-ils un impact sur vos ventes vers les Etats-Unis ?

  • Oui, ils sont trop flippants
  • Pas encore mais jusqu'à quand ?
  • Non, la destination est plus forte que Donald Trump !

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour