webleads-tracker

  • E-tourisme
  • 31/01/2017
  • 11:30

Trainline est lancé sur les rails de la croissance

Le spécialiste de la vente de billets de train sur Internet s'ouvre au réseau du Benelux. En attendant l'Amérique et l'Asie…
Tour Hebdo :
                Trainline est lancé sur les rails de la croissance
Trainline revendique la vente de 100 000 voyages par jour, donc 90 000 sur son seul site britannique, pour un total de 2,7 milliards d'euros de billets. ©DR

Près d'un an après avoir racheté la start-up française Captain Train, rien ne semble arrêter la locomotive Trainline. Le spécialiste de la vente de billets de train sur Internet vient d'étoffer son offre en ajoutant le réseau ferré du Benelux. "Alors que nous proposons déjà la France, le Royaume-Uni et l'Allemagne, le Benelux manquait vraiment, d'autant que c'est un hub des trains à grande vitesse", justifie Daniel Beutler, DG de Trainline.

Le site programme désormais 28 compagnies ferroviaires dans 24 pays. Une offre qui va continuer à s'étoffer : des discussions sont d'ores et déjà en cours avec les compagnies ferroviaires qui opèrent en Europe du Nord.

"Nous vendons déjà des billets pour Copenhague et pour certaines autres villes du Danemark mais nous espérons pouvoir proposer l'intégralité de l'Europe du Nord d'ici 2 ans", explique Daniel Beutler.

Le DG de Trainline veut aussi pousser ses pions en Europe centrale, notamment en Pologne : "Nous proposons déjà Berlin-Varsovie mais nous voulons ajouter les lignes domestiques à l'intérieur de la Pologne", affirme-t-il.

Trainline pense aussi peu à peu à sortir de l'Europe : de premiers contacts ont été pris avec les compagnies ferroviaires aux Etats-Unis et au Canada.

"Nous devons voir dans quelle mesure il est possible de travailler ensemble", commente Daniel Beutler, qui poursuit : "nous comptons déjà un certain nombre de clients américains et canadiens qui viennent sur notre site pour préparer leur voyage en Europe, il est donc logique de leur proposer notre service chez eux".

Lancement d'une campagne d'image

Le chemin est toutefois encore long et le DG de Trainline confie que, dans un premier temps, l'objectif sera d'abord de "viser la clientèle européenne qui veut réserver des billets de train en Amérique du Nord". Autre terrain de jeu qui pourrait être intéressant à terme : l'Asie. 

Le développement de Trainline passera aussi par une montée en puissance en matière de communication. Après deux changements de nom, l'ex-Capitaine Train doit faire connaître sa nouvelle marque auprès du grand public.

Une campagne d'image est prévue au printemps avec des affiches qui seront déployées dans les gares. "Cela s'ajoutera aux campagnes d'achat de mots clés que nous menons déjà sur les moteurs de recherches", précise Daniel Beutler.

Didier Forray

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

Cliquez ici pour vous inscrire

RECHERCHER

le magazine

DONNEZ VOTRE AVIS

Confirmez-vous une reprise des ventes sur la Tunisie ?

  • Oui c'est flagrant
  • Oui ça repart doucement
  • Non pas vraiment

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour