webleads-tracker

  • Production
  • 23/01/2017
  • 15:00

Pour Comptoir des Voyages, les agences sont l’avenir

La marque du groupe Voyageurs vient d’inaugurer son treizième point de vente à Bordeaux. 12 autres ouvertures sont annoncées d’ici à 2020.
Tour Hebdo :
                Pour Comptoir des Voyages, les agences sont l’avenir
La dernière agence ouverte par Comptoir se situe à Bordeaux, 26 cours du Chapeau-Rouge. ©Comptoir

Comptoir des Voyages, "spécialiste des voyages en immersion", compte de plus en plus sur les agences physiques pour assurer son développement. "46% de nos ventes se font aujourd’hui via nos points de vente", explique Alain Capestan, président de Comptoir des Voyages.

"Avec 40% de ventes via le web pour l’ensemble des marques du groupe Voyageurs, on a atteint un palier. Rien ne remplace le contact humain avec un besoin des clients d'aller plus loin, que ce soit par téléphone ou dans nos agences. Un client avec lequel on discute, on échange se décide plus facilement."

25 agences d’ici à 2010

Ce constat justifie le coup d’accélérateur mis sur les ouvertures d’agences, Comptoir étant la marque la plus active de Voyageurs. Le TO compte déjà 9 points de vente parisiens. Il est installé également à Lyon, Marseille et Toulouse. Bordeaux est la treizième implantation avec une agence tout juste ouverte 26, cours du Chapeau-Rouge.

Equipée d’un "studio" (pièce insonorisée et privative), elle permet aux clients d’être en visioconférence avec le spécialiste de la destination souhaitée, s’il n’est pas présent physiquement. Comptoir a commencé de déployer ce concept l’an dernier, "une approche conseil pointue étant indispensable pour confectionner des voyages sur-mesure en immersion". D’ici 3 ans, le nouveau point de vente bordelais, animé par cinq conseillers voyages, table sur 4 à 5 M€ de volume d’affaires.

Comptoir recrute

Entre-temps, les ambitions de Comptoir sont grandes puisque le voyagiste se sera également installé à Lille, Nantes et Nice vraisemblablement dès 2017. Une douzaine d’agences supplémentaires sont souhaitées d’ici à 2020. "Nous voulons mailler tout le territoire", explique Alain Capestan.

Comptoir recrute donc, avec des postes à pourvoir très rapidement. Tous les profils sont bienvenus, classiques avec des cursus tourisme ou écoles de commerce, mais aussi universitaires. L'âge n’est pas un problème, les bons critères de choix étant la connaissance et l'expertise des destinations, la valeur ajoutée d’un bon conseiller voyage selon Voyageurs.

Pascale Filliâtre

   

 

 

 

 

 

 

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

Cliquez ici pour vous inscrire

RECHERCHER

le magazine

DONNEZ VOTRE AVIS

Quel produit vendez-vous le plus pour cet hiver ?

  • Le club
  • La location à la neige
  • Le séjour ou le circuit long-courrier
  • La croisière

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour