webleads-tracker

  • Production
  • 19/01/2017
  • 15:26

Une année en demi-teinte pour Héliades

Après un recul de son chiffre d’affaires de 9% en 2016, le voyagiste espère une croissance de 5% en 2017. Il augmente son offre moyen-courrier de 10% pour l’été.
Tour Hebdo :
                Une année en demi-teinte pour Héliades
La Grèce a généré 72% des ventes d'Héliades en 2016. ©Mariamichelle/Pixabay

Après une année record en 2015, le chiffre d’affaires d’Héliades a reculé de 9% en 2016 (exercice clos le 31 octobre), à 94,2 millions d’euros.

Au-delà d’un environnement conjoncturel moins favorable, le tour-opérateur a modifié son périmètre, avec notamment l’arrêt de la production d’Italowcost, des Antilles ou de La Réunion. "Le résultat net n’est pas encore connu. Il s’inscrira en baisse par rapport aux 1,6 M€ de bénéfices en 2015, mais demeurera légèrement bénéficiaire", précise Jean Brajon, directeur général du TO.

L’an dernier, Héliades a fait voyager 115 000 clients (-8% par rapport à 2015). Dans le détail, la Grèce génère toujours l’essentiel des ventes (72% du total), même si la destination enregistre un recul de 8% avec 83 000 passagers. La médiatisation de l’arrivée massive de migrants sur les côtes et la forte concurrence expliquent cette moindre performance.

Seconde destination du tour opérateur, le Cap Vert affiche un recul de 6% (16 000 clients). L’Italie a également été à la peine (7 000 pax, -53%). A l’inverse, le voyagiste a réalisé une belle performance sur Chypre lancée en 2015 (4 000 pax, +111%) et garde le cap en République dominicaine (3 250 pax, +2%). Quant au Portugal, programmé pour la première fois en 2016, il a séduit 1 400 clients.

Des capacités augmentées pour l'été 2017

2017 doit marquer le retour à la croissance, avec un objectif de 125 000 passagers pour un chiffre d’affaires de 99 M€. Pour y parvenir, Héliades augmente cet été ses capacités en moyen-courrier de 10% (111 500 sièges). A elle seule, la Grèce bénéficiera d’une augmentation de l’offre de 12% (95 000 sièges), avec jusqu’à 40 vols hebdomadaires au plus fort de la saison, au départ de dix villes. "C’est le plus gros plan de vol du marché", rappelle Jean Brajon. L’Italie (avec la Sicile) bénéficie pour sa part d’une progression de 13% (10 000 sièges) quand l’offre double pour le Portugal et Madère (5 000 sièges).  

La production estivale est déclinée en trois brochures. La plus importante (340 pages) est entièrement dédiée à la Grèce (avec Chypre). Baptisé "Evasions d’été", le second catalogue est dédié aux 13 autres destinations programmées par le TO (Italie, Malte, Portugal, Madère, Cap Vert, Sao Tomé, Madagascar, Kenya/Tanzanie ou encore le retour du Mexique et le Costa Rica en nouveauté…).

Héliades se fixe notamment pour objectif de réaliser 20 000 clients au Cap Vert en 2017, 4 000 en République dominicaine ou 1 500 à Malte. Enfin, la troisième brochure regroupe les clubs Héliades (au nombre de 32 cet été, dont 20 en Grèce). "Les clubs représentent 50% de nos clients, avec 58 000 pax en 2016. Il était important de les mettre en avant à travers cette brochure dédiée", explique Jean Brajon.     

Relance du club d'agences spécialistes

Pour booster les ventes, le voyagiste compte également sur sa nouvelle offre "Héliades Flex" disponible sur son site BtoB depuis septembre, qui permet aux agences de réaliser des packages dynamiques à partir de l’offre d’hébergements du TO. Elle a généré 500 000 € de chiffre d’affaires en quelques mois. "C’est une réponse à la désintermédiation. L’objectif est de réaliser 3 M€ de ventes en 2017 et 10 M€ annuels dans un horizon de 3 ans", poursuit Jean Brajon.

Par ailleurs, Héliades va relancer son club d’agences "spécialistes de la Grèce", abandonné il y a huit ans et qui regroupait 200 points de vente. L’objectif est de retrouver au plus vite ce nombre, avec des agences expertes identifiées par une labellisation spécifique, des vendeurs certifiés qui bénéficieront d’un accès prioritaire aux formations et aux éductours. Le taux de rémunération de ces agences partenaires sera néanmoins le même que celui des autres distributeurs.  

Thierry Beaurepère

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

Cliquez ici pour vous inscrire

RECHERCHER

DONNEZ VOTRE AVIS

Voyez-vous d’un bon œil l’arrivée des apporteurs d’affaires dans la distribution de voyages ?

  • Oui
  • Non
  • Je ne sais pas encore

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour