webleads-tracker

  • Production
  • 17/01/2017
  • 16:01

Ôvoyages parie sur la province et la croissance externe

Le voyagiste accroît ses affrètements depuis la province, ajoute des Ôclubs y compris en Tunisie et lorgne sur une partie du réseau Boiloris.
Tour Hebdo :
                Ôvoyages parie sur la province et la croissance externe
L’Aldemar Olympian Village Family Resort 5*, dans le Péloponnèse, est l'une des nouveautés de la programmation été. ©DR

Raouf Benslimane, le patron de Thalasso N°1 et Ôvoyages est en effervescence. En ce début d’année, les chantiers et les projets se multiplient pour un exercice 2017 qui s’annonce encore plus actif que les précédents.

Ôvoyages, la marque balnéaire du groupe, a en effet des objectifs de croissance qui justifient des engagements, des investissements voire des prises de risques "calculées" mais à la hausse. 

Le TO vise 200 000 clients aux Canaries contre 180 000 en 2016, 70 000 en Grèce (63 000 en 2016) et 25 000 en Italie, Sicile et Sardaigne (20 000 l’an dernier). "Nous sommes leader sur les Canaries, seul acteur français à programmer les 5 îles et voulons le devenir en Grèce et en Italie avec des stocks en croissance", explique Raouf Benslimane.

C’est en jouant la carte de la province et en mettant en place un programme de vols complet sur l’ensemble de la saison que Ôvoyages compte à la fois susciter la demande et pouvoir y répondre. 

Proximité et stocks

Les affrètements sont ainsi fortement renforcés au départ de Bordeaux, Brest, Deauville, de l’ordre de 40% à 150%, et encore en légère augmentation de Nantes et Toulouse, déjà très bien desservis ces dernières saisons. Au total, Ôvoyages devrait offrir cet été quelque 80 000 sièges depuis 12 aéroports en région, 130 000 au total en incluant Paris.

"Aujourd’hui dans un contexte de marché chaotique, caractérisé par la réduction des capacités et des risques en terme d’engagements aériens, les agences attendent plus que jamais qu’un voyagiste joue son rôle et leur offre la possibilité de dire à leurs clients : vous pouvez partir de chez vous. C’est ce que nous faisons".

L’accessibilité des 11 Ôclubs annoncés pour la saison estivale en sera facilitée. Trois sont des nouveautés, deux Ôclubs "chic" ouvrant l’un en Crête l’autre en Grèce (l’Aldemar Olympian Village Family Resort 5* dans le Péloponnèse). La troisième unité est le Ôclub Arbatax en Sardaigne, "une exclusivité sur le marché français à forte valeur ajoutée qui va encore tirer la destination", espère Raouf Benslimane.

Le retour de la Tunisie en clubs

Encore en négociations mais quasiment confirmés, deux établissements tunisiens devraient par ailleurs passer sous label Ôclub et compléter la collection. "Nous pensons que la Tunisie, sauf évènement grave, va repartir cet été et nous voulons accompagner cette relance en partenariat avec l’Office de tourisme. Avec un club au nord et un autre au sud, nous visons 10 000 pax soit le double de 2016".  

Un TO et des agences dans le viseur

En parallèle, Raouf Benslimane reste à l’affût pour une opération de croissance externe. En 2015, Thalasso N°1 avait présenté un dossier de reprise pour Donatello finalement passé dans le giron de Kuoni Travel/Lab. Héliades a également fait partie des cibles envisagées, abandonnée aujourd’hui.

Actuellement une entreprise est dans le viseur : un TO complémentaire, spécialiste du long-courrier. "Cela nous fera gagner du temps dans notre stratégie de diversification."

Autant d’ambitions qui justifient que ÔVoyages se donne de la visibilité grand public. "C’est pour cela que nous sommes candidat à la reprise de plusieurs agences Boiloris à Paris et en région parisienne. Nous avons besoin de notoriété. Nous sommes en train de monter le dossier de reprise pour la fin janvier en espérant convaincre le juge."

Pascale Filliâtre

 

 

 

 

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

Cliquez ici pour vous inscrire

RECHERCHER

DONNEZ VOTRE AVIS

Les mesures et discours de Donald Trump ont-ils un impact sur vos ventes vers les Etats-Unis ?

  • Oui, ils sont trop flippants
  • Pas encore mais jusqu'à quand ?
  • Non, la destination est plus forte que Donald Trump !

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour