webleads-tracker

  • Production
  • 12/01/2017
  • 14:37

Look et Vacances Transat font encore production à part pour l’été

Alors que le processus d’intégration au sein de TUI suit son cours, les TO de Transat France ont concocté une collection estivale en toute autonomie, innovante et aux stocks renforcés.
Tour Hebdo :
                Look et Vacances Transat font encore production à part pour l’été
Michel Quenot, Martine Haas, Serge Laurens et Georges Esteves (directeur de la production de Transat France), ce matin lors de la présentation de la collection estivale de Look Voyages et Vacances Transat. ©Pascale Filliâtre

Les équipes de production de Transat France et TUI France multiplient depuis plusieurs semaines rencontres et réunions en vue de l’harmonisation future des programmations. "Mais on n’est qu’au début de l’histoire", remarque Michel Quenot, directeur du tour-operating de Transat France.

Si les premières synergies entre les deux groupes devraient se mettre en place à l’hiver 2017-2018, le déploiement de la collection TUI France nouvelle version interviendra seulement pour l’été 2018. "Aujourd’hui, on réfléchit, on balaie nos offres respectives, nos points forts, nos pépites pour tirer le meilleur de chacun et être plus fort ensemble demain", précise Serge Laurens, directeur marketing de Transat France.

La nouvelle collection estivale de Look Voyages et Vacances Transat France, présentée ce matin à la presse (en présence d’une partie du staff communication de TUI France), a donc encore été élaborée en quasi-totale autonomie, en gestation depuis plus d’un an, nécessaire anticipation oblige.

Le Monténégro en alternative

Elle est comme celle de l’hiver placée "sous le signe de l’innovation et de l’audace", insiste Michel Quenot. Look Voyages aligne ainsi 41 clubs Lookéa avec en principale nouveauté une ouverture au Monténégro. Le Club Lookéa Rosa (4 parasols) est une petite unité "écrin" de 106 chambres prise en totalité par Look et proposée, pour la première saison, uniquement au départ de Paris avec Transavia, à partir de 649 € la semaine en tout inclus.

"Le Monténégro est un pays où nous voulions nous implanter depuis longtemps sans trouver le profil d’établissement qui nous convenait, collant à l’univers cosy et à taille humaine de nos clubs", explique Michel Quenot. Avec le Lookéa Rosa ouvert à compter du 7 mai jusqu’en octobre, Look Voyages renforce sa présence dans l’arc des Balkans (Croatie, Bulgarie) suivant un principe de diversification qui lui est cher et offre ainsi une alternative à l’Europe du sud, saturée et qui a manqué de stocks l’été dernier. 

"Il est de plus en plus difficile de dénicher de belles opportunités pour nos clubs, l’antériorité de Transat dans la région nous a aidé et il est certain qu’à l’avenir la nouvelle appartenance à TUI sera un atout supplémentaire pour négocier avec les hôteliers dans le monde entier", ajoute Michel Quenot.

En Croatie, "un blockbuster" où les TO de Transat envoient quelque 10 000 clients chaque année, Look se dote également d’une nouvelle adresse, remplaçant le Lookéa Solaris par le Lookéa Dalmatia, en cours de rénovation totale et qui ouvrira le 14 mai. Il sera complémentaire de l’autre club installé dans le pays, l’Epidaurus également en relooking.

La République dominicaine accueille la troisième nouveauté club de l’été, le Be Live Punta Cana, ouvert cet hiver. "Nous aurons trois clubs en Rep Dom l’été prochain et en tout 18 clubs long-courrier, une vraie singularité sur le marché français des clubs", remarque Serge Laurens qui rappelle que l’audace paie. Ainsi le Club Sultana ouvert à Oman cet hiver "est un vrai succès". 

Pas de rupture de stocks en vue

En parallèle de cette offre clubs, Look renforce sa gamme d’hôtels de séjours avec une trentaine de nouveautés notamment en Bulgarie, en Croatie ou au Portugal. La stratégie est de pouvoir disposer de capacités additionnelles pour répondre à la demande estivale, en juillet-août notamment. Dans le même esprit, l’accessibilité de province a été renforcée avec sur les 235 000 sièges positionnés sur l’été, 42% (138 000) proposés des régions, soit une offre en croissance de 7%. Lille est un des aéroports qui profite de cette montée en puissance (12 000 sièges).

"Le message est : on ne sera pas en rupture de stocks cet été", insiste Michel Quenot qui précise que bien sûr la consolidation avec TUI sera mise en œuvre chaque fois que possible et nécessaire, ce qui est un "vrai plus". "On pourra monter sur leurs vols si besoin".

La marque Vacances Transat va disparaître, pas la production

Côté Vacances Transat, les équipes de production ont mis la même effervescence à innover et aller de l’avant, sans doute pour compter dans la future organisation par ligne de produits qui va se mettre en place sous ombrelle TUI. La marque Vacances Transat est en effet appelée à disparaître en avril 2018 (concédée pour seulement 18 mois à TUI par le groupe canadien Transat).

L’ensemble de l’offre circuits et séjours de Vacances Transat sera-t-elle alors intégrée dans la gamme Circuits Nouvelles Frontières et/ou Séjours Passion des îles ? "Rien n’est fait, tout est ouvert", insiste Martine Haas, directrice de la communication de TUI France.

"Nous allons étudier toutes les possibilités y compris celle d’une nouvelle appellation mais évidemment conserver la richesse, les spécificités et le savoir-faire de Vacances Transat. Nous avons des problèmes de riches avec tant de belles marques et produits", ajoute Serge Laurens. "C’est un rêve pour le marketing. A nous maintenant de trouver la meilleure cohérence pour une clarté de compréhension par le client."

Pour l’été 2017, Vacances Transat aligne encore trois brochures, Couleurs Paradis (séjours) et Routes d’Ailleurs (Circuits) étant complétées par un nouveau catalogue Routes d’Amérique de 150 pages, dédié aux Etats-Unis et au Canada. "Au total, ce sont 2 500 dates de départ en circuits, plus de 50 destinations dont 22 sur lesquelles nous sommes leader", rappelle Michel Quenot enfonçant le clou pour affirmer une position dominante qui doit peser dans la future harmonisation des productions en réflexion.  

Pascale Filliâtre

 

 

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

Cliquez ici pour vous inscrire

RECHERCHER

DONNEZ VOTRE AVIS

Les mesures et discours de Donald Trump ont-ils un impact sur vos ventes vers les Etats-Unis ?

  • Oui, ils sont trop flippants
  • Pas encore mais jusqu'à quand ?
  • Non, la destination est plus forte que Donald Trump !

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour