webleads-tracker

  • Réceptif
  • 06/01/2017
  • 15:25

Faible enneigement : le manque à gagner avoisinerait les 20%

En Haute-Savoie, la préfecture incite les stations et les professionnels du tourisme en difficulté à recourir à l'activité partielle. Mais la neige arrive...
Tour Hebdo :
                Faible enneigement : le manque à gagner avoisinerait les 20%
Pour l'heure, le manque de neige pénalise les professionnels du tourisme ©wikipedia

Actualisé à 17h43

Le manque d'enneigement persistant inquiètent les professionnels des stations de ski. Dans les Alpes, des mesures d'aide financière sont mises en oeuvre pour compenser la baisse d'activité et sécuriser les emplois saisonniers. Si le début de saison s'est avéré difficile, il semble que la météo soit en fin sur le point de se montrer plus favorable à la pratique des sports d'hiver...

Dans un communiqué publié en fin de journée, France Montagnes précise que sur les 105 principales stations de France (ANMSM), 89 % des domaines skiables sont ouverts pour tout ou partie. L'organisme de promotion des stations françaises rappelle également qu'il est possible de consulter les 500 webcams disponibles sur le site web www.france-montagnes.com et les bulletins neige des stations.

Fin décembre, seuls 65% des effectifs prévus pour la saison hivernale avaient été embauchés en Haute-Savoie et le manque à gagner pour les stations avoisinerait pour l'heure 20% du chiffre d'affaires par rapport à l'année dernière, selon la préfecture. Elle a incité, hier à Annecy, les stations et les professionnels du tourisme en difficulté à recourir à l'activité partielle.

Ce dispositif permet de percevoir une allocation financée "conjointement par l'État et l'organisme gestionnaire du régime d'assurance chômage". Elle s'élève à 7,74 euros par heure chômée et par salarié pour les entreprises inférieures à 250 salariés, et à 7,23 euros pour les plus importantes. Des remises de dettes - fiscales, sociales, douanières ou publiques - sont également possibles.

La neige arrive, la preuve via les 500 webcams via France Montagnes

"La neige de culture n'est pas une réponse miracle. Les stations ayant des saisonniers sous-employés ont aussi la possibilité de les former", a rappelé le préfet, Pierre Lambert.

Sur le département, 93 établissements ont déposé à ce jour un dossier de demande d'activité partielle, soit l'équivalent de 867 404 heures autorisées. L'an passé à la même époque, ils étaient 114 pour plus d'un millions d'heures.

En Savoie, 56 entreprises ont opté pour le dispositif. Selon les syndicats du secteur, réunis jeudi et vendredi à Chambéry, 1 200 saisonniers en bénéficient actuellement.

"La demande d'activité partielle est en baisse par rapport à l'année dernière", relativise le préfet Lambert, en précisant que sur les 25 000 saisonniers en Haute-Savoie, 2 926 sont actuellement en activité partielle, dont 2 529 pour les remontées mécaniques alors que de nombreuses pistes n'ont pas été ouvertes, faute de neige.

Avec AFP

 

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

Cliquez ici pour vous inscrire

RECHERCHER

le magazine

DONNEZ VOTRE AVIS

Qu’est-ce qui vous est le plus utile à lire dans votre quotidien ?

  • L’actualité du secteur
  • Des retours d’expérience de pros
  • Des conseils d’experts
  • Des informations pratiques

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour