webleads-tracker

  • Institutions
  • 03/01/2017
  • 11:41

SOS Méditerranée lance un appel aux professionnels du tourisme

Dans le cadre du Forum du Seto, l’association a détaillé son action et sensibilisé les acteurs du secteur à la cause des migrants qui traversent la Méditerranée au péril de leur vie.
Tour Hebdo :
                SOS Méditerranée lance un appel aux professionnels du tourisme
Dans les derniers jours de 2016, l'Aquarius de SOS Méditerranée a secouru quelque 900 rescapés au large de la Libye. ©Kevin McElvaney / SOS MEDITERRANEE

Dans le cadre du 8e Forum du Seto à Deauville mi-décembre, les tour-opérateurs et les partenaires présents ont pu mieux appréhender l’action menée par SOS Méditerranée en faveur des migrants qui tentent de rejoindre les côtes européennes depuis l’Afrique.

Fabienne Lassalle, membre de la jeune ONG créée en juin 2015 par des citoyens désireux de venir en aide à ces populations en danger, avait été conviée par le Seto pour expliquer la mission de l’Aquarius au large des côtes africaines.

Le navire, conçu pour naviguer en haute mer, est affrété depuis février 2016 par l’association pour secourir les migrants en perdition durant leur traversée de la Méditerranée. La représentante de SOS Méditerranée a rappelé la terrible réalité : pour la seule année 2016, plus de 335 000 migrants et réfugiés ont traversé la Grande Bleue vers l'Europe, dont plus de 4 200 au péril de leur vie. Et on dénombre plus de 10 000 victimes depuis 2014…

De son côté, l’association peut se targuer en neuf mois d’avoir secouru et assisté près de 11 000 personnes en mer, dont plus de 6 600 personnes sauvées sur des embarcations en détresse et 4 200 accueillies après transbordement d’un autre navire, pour un total de 46 opérations de sauvetage.

Fabienne Lassalle déplore que les conditions de traversée se durcissent encore, les passeurs ne se contentant plus d'utiliser des embarcations de fortune en plastique de faible épaisseur, mais aussi des barcasses en bois, certaines de moins de 30 mètres sur lesquelles ils entassent jusqu'à 700 personnes. "Un nouveau business, digne de la traite", comme le décrit la responsable de SOS Méditerranée.

Reste à financer 650 000€ sur la campagne 2017

La présentation aux dirigeants présents au Forum du Seto et à la presse avait également pour objectif de sensibiliser les professionnels du tourisme aux coûts générés par les opérations de l'Aquarius, dont les trois dernières qui ont permis de secourir 900 personnes en 12h.

Le budget est en effet de 11 000€ par jour pour couvrir l'ensemble des frais incluant l'affrètement du navire, la prise en charge de l'équipage et des équipes de sauveteurs, le matériel de sauvetage, la logistique, et le fuel qui représente à lui seul 30% du total.

A ce jour, le financement des 5,6 M€ nécessaires à la campagne de secours en mer pour la période allant de février 2016 jusqu'à l'été 2017 est assuré à 89%, essentiellement sur fonds privés. Il reste quelque 650 000€...

SOS Méditerranée, qui est soutenue dans le tourisme notamment par Voyageurs du Monde et Comptoir des Voyages, espère que les dirigeants du secteur lanceront des opérations de sensibilisation auprès de leurs salariés (un documentaire de 52 minutes est à leur disposition), afin d'inciter à faire un don.

Avec les professionnels du tourisme, "nous partageons ce même espace [la Méditerranée, ndlr], pas dans les mêmes conditions ni pour les mêmes raisons", a souligné Fabienne Lassalle. Avec comme principe fondamental la défense d'un même droit, celui de "circuler sans se mettre en danger". De quoi se sentir d'autant plus concerné…

Virginie Dennemont

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

Cliquez ici pour vous inscrire

RECHERCHER

le magazine

DONNEZ VOTRE AVIS

Pensez-vous assister cette année aux congrès des réseaux volontaires ?

  • Oui, c'est un rendez-vous important.
  • Non, c'est une perte de temps.
  • Je ne sais pas encore.

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour