webleads-tracker

  • Distribution
  • 27/10/2016
  • 17:00

Billeterie aérienne : les ventes en agences ont progressé de 8% en septembre

Les chiffres du BSP France montrent une hausse de documents émis de 8% et de 3% en volume d'affaires.
Tour Hebdo :
                Billeterie aérienne : les ventes en agences ont progressé de 8% en septembre
Les ventes de billets d'avions sont en plein essor dans les agences. ©Fotolia

Le mois de septembre 2016 a marqué une progression des ventes de billets d'avions dans les agences. Le nombre de billets émis a atteint 2 millions de documents, en hausse de 8% par rapport à septembre 2015.

Le volume d'affaires Hors Taxes a lui aussi augmenté, mais de 3% seulement, à 579 millions d'euros. Ce qui indique que les agences vendent plus de billets, mais à un prix moins cher.

A noter : le volume d'affaires Toutes Taxes Comprises est de 811 millions d'euros, un montant stable par rapport à septembre 2015. Selon le BSP France, du fait de la baisse du kérosène, les compagnies aériennes ont réintégré la surcharge carburant (YQ) dans le prix facial du billet, alors qu'elle était séparée en 2015.

En cumul, depuis janvier 2016, les agences ont vendu pour 6,7 milliards TTC de billets d'avion (-1% comparé à la même période de 2015), et 4,8 milliards d'euros HT (+3%).

 Excédent brut d'exploitation négatif

D'après le BSP France, le règlement du 15 octobre, correspondant aux ventes du mois de septembre, s'est plutôt bien passé, sans gros montant d'impayés. Le montant de 8 millions d'euros, enregistré au premier semestre, reste donc stable.

A fin septembre, le nombre d'agences agrées IATA était de 2670 sur le marché français, un chiffre légèrement en baisse par rapport à 2015, dû principalement au fait de la réorganisation chez certains émetteurs.

Concernant les nouveaux critères d'accréditation à partir de janvier 2017, ils ont été validés à la dernière Paconf (Passenger Agency Conference), qui s'est tenue en septembre à Singapour. Notamment, les agences qui afficheront un Ebitda (excédent brut d'exploitation) négatif, pourront continuer à vendre des billets pendant deux ans, si toutefois, leur expert-comptable justifie cette situation financière par une opération exceptionnelle.

De même, en cas de cession d'une agence non-IATA ou de changement d'actionnaire de plus de 50%, l'acheteur ne sera pas soumis à une garantie bancaire à première demande.

Quant à la fréquence de paiement, elle passe à 15 jours au lieu de 30, au 1er avril 2017.

Catalina Cueto

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

  • Veuillez résoudre l'opération :
     = 
  • Valider

RECHERCHER

DONNEZ VOTRE AVIS

La vente d’activités loisirs par Airbnb vous inquiète-t-elle ?

  • Oui
  • Non
  • Je ne sais pas

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour