webleads-tracker

  • Production
  • 21/10/2016
  • 15:44

Vente de Transat à TUI : la Commission européenne a dit oui

C'est officiel : l'allemand TUI AG rachète les filiales française et grecque du canadien Transat.
Tour Hebdo :
                Vente de Transat à TUI : la Commission européenne a dit oui
Le dossier du rachat a été déposé le 16 septembre dernier auprès de la Commission européenne. ©DR

Dans deux communiqués distincts, les groupes Transat et TUI indiquent que la Commission européenne a donné son accord pour le rachat du premier par le deuxième.

Bruxelles a estimé que "l'opération envisagée contribue à la consolidation du marché des voyages à forfait en France" et que "compte tenu de la pression concurrentielle que les autres voyagistes continueraient à exercer sur l'entité issue de la concentration, celle-ci ne risquait pas de s'effectuer au détriment des consommateurs".

Ainsi, la vente des activités de Transat en France et en Grèce (Tourgreece) à l'allemand TUI AG a été acceptée sans condition par les autorités européennes de la concurrence.

Ce nouvel ensemble représentera 21% du marché français et constituera le leader français du tourisme, indique TUI. Le volume d'affaires des deux groupes en France dépasse le milliard d'euros, avec près de 900 000 clients.

Auparavant premier opérateur dans l'Hexagone, TUI France s'était fait dépasser il y a un an par son concurrent Karavel-Promovacances après son rachat du voyagiste Fram.

"C'est une excellente nouvelle pour TUI France et Transat France. La consolidation du secteur est en marche. Le rapprochement de deux acteurs incontournables devrait donner naissance au leader du tour-operating en France, avec l'offre la plus complète du marché permettant de répondre à toutes les envies de voyages", a commenté Pascal de Izaguirre, président de TUI France.

La transaction prendra effet le 31 octobre prochain, suivant les dispositions de l'accord de cession conclu en date du 21 juin.

Pour rappel, le 11 mai dernier, TUI AG a présenté une offre ferme équivalant à la valeur de l'entreprise, estimée à 54,5 millions d'euros, sous réserve d'un ajustement en fonction du fonds de roulement à la clôture de la transaction, indique le groupe Transat.

Inquiétude sur l'impact social

"Nous avons construit une entreprise efficace en France, adossée aux Canadiens de Transat AT. Une page se tourne, un nouveau chapitre va s'écrire aux côtés de notre nouvel actionnaire TUI, gageons que l'histoire sera tout aussi passionnante", a pour sa part commenté à l'AFP Patrice Caradec, président de Transat France.

Transat France compte quelque 560 salariés, dont une centaine dans ses 45 agences. Il a fait voyager 375 000 clients en 2015 et son chiffre d'affaires s'est établi à 441 millions d'euros pour son exercice annuel clos en octobre 2015. Il a cependant affiché une perte nette de 190 000 euros, contre un bénéfice de 8,5 millions d'euros en 2014.

Pour sa part, TUI France – et ses marques Marmara, Nouvelles Frontières, Aventuria et Passion des îles – est une filiale à 100% du géant allemand TUI, ce dernier ayant réalisé pour le premier semestre de son exercice 2015-2016 décalé un chiffre d'affaires de 6,8 milliards d'euros.

Aucun détail sur la mise en place pratique de rapprochement n'a encore été communiqué, ce qui suscite l'inquiétude notamment du côté des syndicats de Transat France : lors d'un comité d'entreprise extraordinaire en juin, les représentants du personnel avaient émis à l'unanimité un avis défavorable au projet de rachat.

"Il y a beaucoup de flou sur les aspects sociaux, et on espère en savoir plus dans les semaines qui viennent. Nous craignons notamment des économies d'échelle car il y a des postes qui font doublons entre les deux groupes", a indiqué à l'AFP une représentante de la fédération CFDT des services. "Nous avons peur de suppressions d'emplois notamment dans les services support ou dans les réseaux d'agences de voyages", a-t-elle précisé.

C.C. avec AFP

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

  • Veuillez résoudre l'opération :
     = 
  • Valider

RECHERCHER

DONNEZ VOTRE AVIS

La vente d’activités loisirs par Airbnb vous inquiète-t-elle ?

  • Oui
  • Non
  • Je ne sais pas

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour