webleads-tracker

  • Destination
  • 07/10/2016
  • 16:22

Les Etats-Unis affrontent le plus puissant ouragan de la décennie

Les Etats-Unis se préparent à son arrivée depuis près d’une semaine : l’ouragan Matthew longe actuellement la Floride. Il a déjà fait une victime et des dégâts matériels.
Tour Hebdo :
                Les Etats-Unis affrontent le plus puissant ouragan de la décennie
Matthew frappe actuellement la Floride. ©TpsDave/Pixabay

Actualisé à 17h20

"C’est le plus puissant ouragan touchant la Floride depuis des décennies." C’est ainsi que le centre américain de surveillance des ouragans (NHC) qualifie l’ouragan Matthew. Il a déjà fait une victime : une femme d'une cinquantaine d'années, décédée dans le comté de Sainte-Lucie (centre de la Floride), selon une porte-parole des pompiers.

Ce vendredi vers 7h heure locale (13h heure française), Matthew se situait à seulement 60 kilomètres de Cap Canaveral, site de lancement de la Nasa. Des bourrasques allant jusqu'à 195 km/h, accompagnés de pluies torrentielles, ont déferlé sur la côte est de la Floride.

Le président américain Barack Obama a estimé vendredi que les habitants du sud de la Floride avaient évité le pire après le passage de l'ouragan Matthew mais a mis en garde contre une possible montée des eaux.

"Il s'agit toujours d'un ouragan vraiment dangereux", a-t-il déclaré depuis le Bureau ovale. "Nous avons constaté des dégâts matériels importants dans certaines parties du sud de la Floride. Je pense que la principale inquiétude à ce stade n'est pas seulement la force des vents mais la montée des eaux."

Le littoral menacé par les inondations

La Floride, la Géorgie et la Caroline du Sud sont en effet menacées par d’importantes inondations qui pourraient être meurtrières selon le NHC. Hier, lors d’une conférence de presse, le gouverneur de Floride Rick Scott n’a pas hésité à déclarer : "N’allez pas sur les plages, vous serez tué."

Deux millions de personnes ont déjà été évacuées du littoral par mesure de précaution mais certains habitants refusent d’aller se réfugier à l’intérieur des terres. "Les gens n’ont pas l’air de comprendre et ne partent pas", a déploré le shérif du comté de Martin (Floride), William D. Snyder, cité par l’AFP.

"Si vous vous trouvez dans la région de Jacksonville, il pourrait y avoir une forte montée des eaux. Vous avez encore le temps d'évacuer", a averti vendredi matin Rick Scott.

Le trafic aérien fortement perturbé

Les parcs d’attraction Disney, situés à Orlando, ont fermé dès 17h hier soir (23h heure française). Une mesure valable pour toute la journée de vendredi. Selon les médias américains, c'est seulement la quatrième fois de l'histoire que ces parcs ferment leur porte en raison du passage d'un ouragan. La dernière fois remonte à 2004.

Disney n'a pas précisé ce qu'il adviendrait des clients ayant réservé des hôtels jeudi soir et vendredi soir dans les différents complexes.

L’aéroport d’Orlando a lui aussi fermé ses portes en fin de journée hier, selon les autorités. Près de 2 700 vols, prévus entre jeudi et samedi matin au départ de Miami, Orlando et Fort-Lauderdale, ont été annulés dès hier par mesure de précaution. Les passagers concernés sont invités à contacter leur compagnie aérienne pour plus d’informations.

Plus de 400 victimes en Haïti

En Caroline du Sud, déjà victime de graves inondations en 2015, et en Géorgie, plus d’un million de personnes ont également reçu l’ordre d’évacuer le littoral. Matthew pourrait frapper ces deux Etats samedi.

Le président Barack Obama a déclenché un plan d’urgence fédéral permettant de mobiliser davantage de ressources humaines et matérielles en cas d'inondations.

Bien que légèrement affaibli – il est désormais catégorie 3 sur l’échelle de Saffir-Simpson, qui en compte 5 –, Matthew longe les côtes américaines en direction du Nord après avoir fait plus de 400 victimes en Haïti et une dizaine en République dominicaine, sans compter des dégâts matériels importants à Cuba et aux Bahamas.

Le Quai d’Orsay invite les ressortissants français présents en Floride de se conformer aux conseils relayés par le consulat général de France à Miami. "Il faut impérativement respecter les consignes données par les autorités locales", souligne le MAE dans sa dernière minute publiée sur le site Conseils aux voyageurs. Par ailleurs, les déplacements en Géorgie, en Caroline du Sud et du Nord sont toujours "formellement déconseillés".

Manon Gayet avec AFP

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

  • Veuillez résoudre l'opération :
     = 
  • Valider

RECHERCHER

DONNEZ VOTRE AVIS

La vente d’activités loisirs par Airbnb vous inquiète-t-elle ?

  • Oui
  • Non
  • Je ne sais pas

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour