webleads-tracker

  • Croisière
  • 05/10/2016
  • 14:45

Un Océan de croisières prend le large en 2017

Le TO spécialiste du maritime enregistre pour l'année 2017 une progression sur l'ensemble de ses compagnies dont Cunard grâce à un départ du Havre.
Tour Hebdo :
                Un Océan de croisières prend le large en 2017
Un Océan de croisières a revu l'esthétique de ses brochures et propose des tirés à part en français sur certaines de ses compagnies réprésentées. ©DR

Pour Un Océan de croisières, 2017 sera incontestablement une année Cunard grâce à la transatlantique Le Havre-New York du Queen Mary 2, du 15 au 22 septembre, à l’occasion des 500 ans du port normand. "Nous avons été victime du succès sur cette croisière avec déjà 500 passagers réalisés mais nous espérons avoir des cabines supplémentaires", confie Rémi Arca, le Pdg du TO, qui souligne toutefois avoir encore des suites à vendre. Il met également le focus sur la commercialisation de la transatlantique précédente, partant le 7 septembre de New York à destination de Southampton. 

"Pour 2017, nous sommes très en avance et pas qu’avec Cunard. Tous les voyants sont au vert", ajoute-t-il. De fait, le TO enregistre une hausse de 71% en nombre de pax et de 107% en chiffre d’affaires à ce jour sur 2017 avec une hausse de 21% du panier moyen (2 900€ par personne en 2016).

"Les clients réservent de plus en plus tôt, certains déjà pour 2018, pour les croisières en long-courrier très recherchées, comme les tours du monde ou des portions de ces itinéraires. Les compagnies comme Ponant ouvrent aussi leurs réservations de plus en plus tôt." "Cela sécurise les exercices suivants mais ça rend presque plus difficile de vendre l’année en cours", complète Corinne Renard, la directrice commerciale du TO spécialiste du maritime depuis dix-sept ans.

Une offre pointue de 17 compagnies internationales

Commercialisant 17 compagnies, Un Océan de croisières vient ainsi de sortir ses catalogues 2017, aux couvertures chic et rétro. "Cette esthétique doit permettre aux agences de reconnaître facilement nos brochures", ajoute Corinne Renard, qui se dit ainsi prête à répondre aux demandes des agences dans le cadre de l’opération "J’aime la croisière" qui se déroule actuellement et jusqu’au 10 octobre.

Le TO commercialise ainsi une kyrielle de compagnies spécialisées, d’Holland America Line à Regent, d’Oceania à NCL, de Star Clippers à Plein Cap en passant la Silversea, l’Aranui, Ponant… Il pousse aussi Seabourn qui sort un nouveau bateau en décembre (le Seabourn Encore de 604 passagers) en attendant son jumeau en 2018, et Crystal Cruises, compagnie de luxe encore méconnue sur le marché français, et sa petite sœur Crystal Yacht Cruises qui fait son entrée dans la brochure générale.

Aider la distribution à vendre cette kyrielle de compagnies

"L’objectif est de former les vendeurs afin de leur expliquer les particularités des compagnies, de leurs flottes, les destinations", pointe Corinne Renard. Pour cela, le TO réédite chaque année un manuel des ventes particulièrement complet et didactique.

"Il vient en complément du site Unoceandecroisieres.com doté d’un portail BtoB qui permet de trouver toutes nos croisières en quelques clics", souligne la responsable commerciale. Sans oublier l’équipe de réservation du TO qui connaît chaque compagnie et maîtrise parfaitement l’ensemble de ces produits maritimes.

Pour aider la distribution, Un Océan de croisières édite également des flyers autour d’offres promotionnelles packagées avec les vols. "Ces supports permettent de vendre plus facilement des croisières lointaines et de faire prendre conscience que sur des tours du monde il est possible de dénicher des itinéraires originaux qui n’existent pas ailleurs. Mais aussi de montrer que sur des compagnies premium ou luxe, il est possible de trouver de belles offres tarifaires", souligne-t-elle.

Des efforts qui portent leurs fruits. En 2016, Compagnie internationale de croisières (raison sociale de l'entreprise) affiche une progression de 21% en chiffre d’affaires et de 20% en pax. La société devrait atteindre les 11,5 M€ de CA pour 2016 avec 3 900 clients (dont 894 avec Cunard en départ) contre 9,6 M€ et 3 408 pax en en 2015.

S.J.

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

  • Veuillez résoudre l'opération :
     = 
  • Valider

RECHERCHER

DONNEZ VOTRE AVIS

La vente d’activités loisirs par Airbnb vous inquiète-t-elle ?

  • Oui
  • Non
  • Je ne sais pas

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour