webleads-tracker

  • Distribution
  • 30/09/2016
  • 15:00

Manor dément vouloir entrer dans le GIE Havas/Selectour Afat

Jean Korcia, président de Manor, ne semble pas intéressé par le GIE élaboré par Laurent Abitbol.
Tour Hebdo :
                Manor dément vouloir entrer dans le GIE Havas/Selectour Afat
Jean Korcia, lors des Journées des Dirigeants à Madrid, en novembre 2015. ©CC

A la suite d'un article paru dans Tourmag, ce matin, Jean Korcia, président de Manor, "dément catégoriquement les informations selon lesquelles le réseau ferait prochainement son entrée dans le GIE formé par Selectour Afat et Havas Voyages", selon les termes de son communiqué.

Pour rappel, le GIE ASHA a été créé en mai dernier, dans l'objectif de mieux négocier les achats auprès des prestataires du voyage d'affaires : compagnies aériennes, SNCF, loueurs de voitures.

Sachant que les deux réseaux sont dirigés par Laurent Abitbol, le GIE a été facile à lancer. Ce dernier affirme même que les commissions-chapeaux, négociées auprès des fournisseurs, vont générer un montant de 250 000 euros à la fin de l'année.

Laurent Abitbol n'a jamais caché sa volonté d'élargir le périmètre de ce GIE à d'autres réseaux. Son idée est de réunir 4000 agences dans le même GIE, contre 1600 actuellement, et de négocier en commun auprès des fournisseurs Affaires, mais également Tourisme et Technologie.  

Accord-cadre renouvelé avec Thomas Cook

Lors d'une conférence de presse, la semaine dernière sur le salon IFTM Top Resa, il a même précisé que le GIE pourrait accuellir un troisième membre dans les six prochains mois.

De son côté, Jean Korcia rappelle que "chacun des adhérents Manor dispose d'une liberté totale de conclure des accords de franchise et de partenariat avec le tour-opérateur de son choix".

Il souligne que "de surcroît, Manor a décidé de poursuivre son accord-cadre avec Thomas Cook", comme nous l'écrivions dans Tour hebdo hier.

Cependant, interrogé par nos soins sur le sujet du GIE en juillet dernier, il n'écartait pas d'emblée l'idée de Laurent Abitbol, même s'il mène déjà quelques négociations en commun depuis 2011 avec l'autre réseau volontaire Tourcom (Amadeus, assureurs, outils technologiques).

Il penchait plutôt pour un groupement élargi pour les négociations Tourisme, puisque Manor revendique son autonomie dans les négos Affaires. "Les réseaux peuvent se regrouper pour prendre des bloc-sièges et produire à plusieurs", disait-il alors.

A suivre....

Catalina Cueto

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

  • Veuillez résoudre l'opération :
     = 
  • Valider

RECHERCHER

DONNEZ VOTRE AVIS

La vente d’activités loisirs par Airbnb vous inquiète-t-elle ?

  • Oui
  • Non
  • Je ne sais pas

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour