webleads-tracker

  • Destination
  • 03/10/2016
  • 09:00

Comment la Martinique compte attirer 1 million de touristes en 2020 ?

L'île pense dépasser le cap des 800 000 touristes en 2016, renouant avec un taux de fréquentation jamais atteint depuis 2000. Et mise sur quatre axes stratégiques pour croître encore.
Tour Hebdo :
                Comment la Martinique compte attirer 1 million de touristes en 2020 ?
Joëlle Désir et Karine Mousseau occupent la direction générale et la présidence du Comité martiniquais du tourisme depuis quelques mois. ©Céline Perronnet

La Martinique garde le bon rythme. L’an dernier, l’île a enregistré une hausse du nombre de visiteurs de 9,8%, avec 789 456 touristes. Et toutes les catégories ont été en croissance : la plaisance de 22,7% avec 42 133 plaisanciers, les croisières de 35,9% avec 241 623 croisiéristes, les excursions de 6,9% avec 18 135 excursionnistes.

Seuls les séjours ont connu un léger de repli, de -0,4%, avec 487 365 touristes. "La Martinique connaît une nette hausse de fréquentation depuis 2011", note Joëlle Désir, fraîchement nommée directrice générale du Comité martiniquais du tourisme. Et la tendance se confirme cette année. Entre novembre 2015 et avril 2016, la fréquentation a continué à progresser, de 13,2% par rapport à la haute saison précédente, si bien que l’objectif de 850 000 touristes en 2016 devrait être atteint. "Nous n’avions plus dépassé la barre des 800 000 touristes depuis 2000", rappelle la Dg.

Le tourisme d’affaires devient un axe prioritaire

Pour y parvenir et "faire du tourisme le fleuron et le moteur de l’économie martiniquaise", selon Karine Mousseau, la présidente du Comité martiniquais du tourisme, l’île mise sur quatre axes stratégiques, dont l’attractivité du territoire portée par une offre variée et riche tant au niveau de la nature que du bien-être, de la gastronomie, du sport ou du nautisme, et le renforcement de la visibilité à travers la promotion et la diversification de ces différentes filières.

Ainsi, l’an dernier, le CRT a créé le Martinique Convention Bureau ainsi qu’un nouvel espace de promotion en ligne dédié au secteur pour donner un nouvel élan au tourisme d’affaires, qui n’a représenté que 8% des visiteurs en 2015. "La recette unitaire d’un touriste d’affaires est 25% plus importante qu’un touriste de loisirs", indique Joëlle Désir.

L’île veut davantage faire savoir qu’elle dispose d’une offre pouvant accueillir jusqu’à 900 congressistes et qu’elle reçoit une quinzaine de manifestations par an, dont la Conférence Caraïbes Climat 2015, qui a réuni 22 chefs d’Etat l’an dernier. Elle s’apprête également à organiser la première édition du Martinique Chefs Festival en novembre prochain, un événement placé sous le signe de la gastronomie française et qui mettra à l’honneur 20 chefs étoilés.

L’ouverture vers de nouveaux marchés est aussi un axe prioritaire de développement alors que la métropole reste encore de loin le premier bassin d’émission. Le 6 novembre, Condor ouvrira une nouvelle ligne directe et hebdomadaire Francfort/Fort-de-France.

Le CRT réfléchit en outre à la mise en place d’une offre multi-destinations avec certaines îles voisines, comme Cuba. En parallèle, les infrastructures poursuivent leur rénovation pour accueillir les touristes dans les meilleures conditions. Un programme d’investissement de 123 millions d’euros a été lancé sur les cinq prochaines années dans le but de moderniser et d’agrandir de 18 000 m2 l’aéroport Aimé-Césaire. Deux postes de stationnement pour les charters vont également être créés.

Céline Perronnet

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

  • Veuillez résoudre l'opération :
     = 
  • Valider

RECHERCHER

DONNEZ VOTRE AVIS

La vente d’activités loisirs par Airbnb vous inquiète-t-elle ?

  • Oui
  • Non
  • Je ne sais pas

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour