webleads-tracker

  • Production
  • 26/09/2016
  • 11:00

FTI Voyages en ordre de bataille pour devenir un TO national en 2017

Fort d'une adaptation de son offre au marché français, le voyagiste estime être structuré pour enregistrer de fortes croissances pour les années à venir.
Tour Hebdo :
                FTI Voyages en ordre de bataille pour devenir un TO national en 2017
Tour Hebdo a rencontré Axel Mazerolles, Dg France de FTI Voyages, sur le salon IFTM Top Resa. ©SJ

En l’absence de projet de rachat d’un TO pour acquérir d'un coup une envergure nationale, FTI Voyages poursuit son développement en France en misant sur ses forces propres avec une équipe renforcée et une nouvelle structuration en cinq pôles : Marketing & vente BtoB ; Business development ; Client, Data & Content ; Production ; Aérien & Yield.

"2016 a été l’année du changement et du repositionnement, où nous avons abandonné cette étiquette allemande grâce à la constitution d’une équipe française et à la réalisation de catalogues adaptés au marché français", souligne Axel Mazerolles, Dg France de FTI Voyages.

Les brochures "Destinations lointaines" et "Horizons proches" ont ainsi été refondues pour regrouper une sélection d’hôtels sur les 7 000 référencés dans l’inventaire du groupe touristique allemand. FTI Voyages met particulièrement en avant ses agences réceptives en propre (avec Meeting Point) dans 19 pays et sa quarantaine d’hôtels "maison" Labranda, comme les Dunes d’Or à Agadir, particulièrement connu de la clientèle, ex-club Framissima tout comme les Idrissides à Marrakech, ou cet ancien Club Med, le Labranda Club Paradisio à El Gouna en Egypte. "Ces hôtels Labranda sont assimilés à des clubs", considère le dirigeant, qui exclut à court terme la création d’un label club en France.

Volonté d’être le moins cher du marché

"Notre positionnement, c'est le prix, le choix et la flexibilité. L’objectif est d’être les moins chers sur des hôtels de référence, classés sur TripAdvisor, que les clients consultent et que nous reprenons dans nos catalogues", ajoute Axel Mazerolles. Les avantages tarifaires, notamment pour les familles, ont été particulièrement mis en avant sur chaque produit. Le TO ambitionne en effet d’être le moins cher du marché. "Nous attaquons la semaine prochaine avec une opération sur Dubaï et ses hôtels les plus connus, comme l’Atlantis the Palm. La flexibilité passe enfin pour le TO par l’efficacité, la simplicité et la modernité de son outil BtoB en matière de forfait dynamique.

Rester présent sur la Turquie et l'Egypte

Si FTI Voyages assure être présent "avec du stock" sur les Canaries, les Baléares et la Grèce, ce voyagiste se distingue par ailleurs par le maintien d’une offre en machine sur la Turquie, l’Egypte et le Maroc. "Le Maroc, on y croit, la destination est en baisse au Seto mais nous sommes à +208% !" souligne Axel Mazerolles. Etant en phase de déploiement en France, le TO est de même en croissance de 20% sur les Etats-Unis alors que le Pays de l’Oncle Sam a marqué le pas cette année chez les spécialistes.

"En 2016 nous avons préparé l’avenir, nous allons devenir un grand TO national en 2017", assure le responsable, qui vise 30% d’augmentation par an sur les prochains exercices. FTI Voyages devrait déjà franchir cette année le cap des 100 M€ de chiffre d’affaires avec quelque 120 000 clients. Une stratégie de conquête qui reposera évidemment sur les partenariats conclus avec les réseaux, avec lesquels Axel Mazerolle affirme enregistrer de fortes croissances.

Stéphane Jaladis

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

  • Veuillez résoudre l'opération :
     = 
  • Valider

RECHERCHER

DONNEZ VOTRE AVIS

La vente d’activités loisirs par Airbnb vous inquiète-t-elle ?

  • Oui
  • Non
  • Je ne sais pas

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour