webleads-tracker

  • Transport ferroviaire
  • 21/09/2016
  • 15:15

La SNCF bichonne les voyageurs d’affaires

Alors que les ventes en agences reculent de 1,5% depuis le début de l’année, le transporteur propose plusieurs innovations pour améliorer ses services, notamment le wi-fi à bord des TGV.
Tour Hebdo :
                La SNCF bichonne les voyageurs d’affaires
Pierre Matuchet, le directeur marketing de Voyages SNCF, aujourd'hui à l'IFTM Top Resa. ©TB

Afin de répondre à la demande de voyageurs de plus en plus férus de technologies, la SNCF va déployer dans les prochains mois le wi-fi à bord des TGV.

Pour fournir un service stable et de qualité dans des rames circulant à 300 km/h, le transporteur a fait appel à Orange, qui va déployer des antennes 4G le long des voies et sur les rames elles-mêmes. Le signal sera ensuite transformé en wi-fi dans les wagons, permettant aux clients de tous les opérateurs téléphoniques de bénéficier du service. Les voyageurs pourront se connecter via un portail, et ce gratuitement.

Les tests commenceront dès la fin de l’année sur l’axe Paris-Lyon, avant une généralisation à l’ensemble des lignes à grande vitesse et aux 300 rames qui y circulent dans le courant de l’année 2017.

Plus de 500 000 téléchargements pour l'appli TGV Pro

L’annonce en a été faite à l’occasion du salon IFTM Top Resa, durant lequel la SNCF expose ses principales nouveautés destinées aux voyageurs d’affaires, une clientèle qui intéresse tout particulièrement les agences de voyages.

Outre la présentation du fauteuil 1ère classe des nouvelles rames qui circuleront sur la future ligne Océane vers Bordeaux dès l’année prochaine, le transporteur a dévoilé les nouveaux développements de son application pour smartphone TGV Pro, déjà téléchargée plus de 500 000 fois. Grâce à l’installation de balises beacon (des capteurs sans fil qui permettent de diffuser des informations personnalisées aux smartphones environnants sous forme de notifications, pour peu que la connexion Bluetooth soit activée), il entend renforcer sa relation avec les voyageurs.

Ces beacons sont en cours d’installation dans un premier temps en gare de Lyon à Paris et dans les rames circulant sur l’axe Paris-Lyon. Ils permettront d’envoyer aux voyageurs en temps réel des informations localisées en fonction de leurs déplacements (annonce du quai de départ, message de bienvenue lors de l’accès au train…) afin d’améliorer l’expérience voyage. Cette technologie sera testée en fin d’année, avant une éventuelle généralisation.

Parallèlement, l’appli TGV Pro va s’enrichir d’une fonction "Messaging". Les voyageurs membres du programme de fidélité peuvent désormais poser des questions à des conseillers dédiés, tous les jours de 7h à 22h. L’appli donne déjà la possibilité de dématérialiser son billet de train et sa carte d’abonnement, d’échanger son billet en un clic, de recevoir des infos trafic, d’accéder à la presse numérique et désormais (pour tous les voyageurs et non plus uniquement les clients fidèles) d’accéder à l’offre iDPass qui permet un voyage de porte à porte en réservant un taxi, un parking… 

Nouvelle convention signée avec Les Entreprises du Voyage

Autre sujet sensible : celui de la restauration à bord des trains. Depuis le 1er septembre, la SNCF propose une nouvelle carte dans les TGV, à base de produits frais et de saison. Pour l’occasion, elle a fait appel au chef étoilé Michel Sarran (jury de l’émission de télévision Top Chef), qui a conçu cinq recettes spécifiques. Et pour éviter les files d’attente dans la voiture-bar aux heures des repas, le transporteur teste (toujours sur Paris-Lyon) le retrait coupe-file ou le service à la place, après précommande du repas à bord du train ou avant le départ sur www.lebartgv.sncf.com.

Fort de ces nouveautés, la SNCF entend reprendre la main dans le contexte d’une "année 2016 chahutée, avec les attentats qui pèsent sur les déplacements, une destination France moins populaire, un contexte économique toujours difficile et les grèves de mai et juin", selon Pierre Matuchet, directeur marketing de Voyages SNCF.

De janvier à août, les ventes de billets de train en agences de voyages ont ainsi reculé de 1,5% par rapport à la même période l'an dernier (même si le trafic à l’inverse a progressé de 1,5%), traduisant une baisse du panier moyen par voyageur. Pour rappel, les agences de voyages représentent environ 20% des ventes Grandes Lignes de la SNCF. "C’est un résultat que nous considérons comme positif dans le contexte actuel", précise Pierre Matuchet, sans plus de précision sur le bilan global de la SNCF concernant les huit premiers mois de l’année.

Afin de booster ses ventes en agences, le transporteur compte sur la nouvelle convention de trois ans signée avec Les Entreprises du Voyage (ex-Snav) début 2016, qui instaure des taux de commission différents selon les classes de voyages et les tarifs (pro ou loisirs), avec un taux de base à 2%.

Thierry Beaurepère 

 

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

  • Veuillez résoudre l'opération :
     = 
  • Valider

RECHERCHER

DONNEZ VOTRE AVIS

La vente d’activités loisirs par Airbnb vous inquiète-t-elle ?

  • Oui
  • Non
  • Je ne sais pas

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour