webleads-tracker

  • Réceptif
  • 20/09/2016
  • 16:50

Inauguration IFTM Top Resa 2016 : Matthias Fekl optimiste, Jean-Pierre Mas un peu moins

Le secrétaire d'Etat au Tourisme a réaffirmé l'objectif du gouvernement d'atteindre 100 millions de touristes étrangers en 2020. Un challenge compliqué selon Jean-Pierre Mas.
Tour Hebdo :
                Inauguration IFTM Top Resa 2016 : Matthias Fekl optimiste, Jean-Pierre Mas un peu moins
Matthias Fekl, secrétaire d'Etat au Tourisme, a inauguré ce matin l'édition 2016 du salon IFTM Top Resa. ©S. Jaladis

Le secrétaire d'Etat au Tourisme Matthias Fekl a maintenu l'objectif de 100 millions de touristes étrangers en France en 2020, en inaugurant ce matin le salon IFTM Top Resa, et tenté d'insuffler de l'enthousiasme dans un secteur économique "fondamental", durement frappé par les attentats.

Malgré une chute de 7% des arrivées internationales depuis le début de l'année, Matthias Fekl s'est voulu optimiste. "Contrairement à d'autres pays victimes d'attentats où le tourisme s'est arrêté purement et simplement, la France a connu une baisse mais ce n'est pas la fin de la fréquentation touristique, les touristes étrangers continuent de venir." Selon lui, les difficultés sont "concentrées sur Paris, l'Ile-de-France, les destinations proches et la Côte d'Azur".

Il a souligné la "mobilisation de toute la diplomatie économique française", à travers une délivrance accélérée des visas (48 heures la plupart du temps) et des déplacements des ministres en charge du Tourisme pour "présenter le meilleur visage possible de la France".

Egalement, il a jugé indispensable d'expliquer "la réalité de la situation car il y a parfois des incompréhensions avec des touristes qui pensent qu'ils vont passer de mauvaises vacances en France". Il sera d'ailleurs à Macao en octobre pour un forum mondial sur le tourisme dont la France sera l'invitée d'honneur, ce qui signifie à ses yeux que "le vivre à la française, notre gastronomie, notre patrimoine" continuent d'attirer.

Pour Jean-Pierre Mas, président des Entreprises du Voyage, parvenir à 100 millions de touristes étrangers par an est "un challenge compliqué". "Je crains que l'impact des attentats ne donne l'image d'un pays peu sûr. De loin, le plan Vigipirate est perçu comme un couvre-feu", a-t-il confié à l'AFP.

Des hôteliers "déprimés"

Le risque aussi, c'est que les attaques terroristes du 13 novembre 2015 à Paris et du 14 juillet 2016 à Nice aient un "impact long". "Tout dépendra de ce qu'il se passe, s'il n'y a plus rien, alors ce sera comme pour le 11 septembre 2001 aux Etats-Unis, ou les attaques à Madrid quand le tourisme était reparti après trois ou quatre mois", a-t-il estimé.

Mais "aucun pays touristique majeur n'a subi trois attentats successifs dont deux visant des zones touristiques", a remarqué Jean-Pierre Mas, en soulignant combien les hôteliers parisiens sont "déprimés".

Matthias Fekl a quant à lui énuméré les aides déjà débloquées pour le secteur : 10 millions d'euros pour promouvoir la destination France, 1 milliard d'euros venant de la Caisse des dépôts et Bpifrance pour des investissements dans une montée en gamme de l'hôtellerie, la diversification de l'offre (œnotourisme, tourisme vert)…

Le tourisme représente 8% de la richesse nationale et 2 millions d'emplois directs et indirects, a rappelé Matthias Fekl. En 2015, l'Hexagone a reçu 85 millions de visiteurs internationaux.

Après le comité d'urgence économique qui s'est tenu le 13 septembre autour du ministre de tutelle, Jean-Marc Ayrault, un comité interministériel sera présidé par le Premier ministre Manuel Valls à la mi-octobre et une grande conférence sur le tourisme aura lieu avant la fin de l'année.

"Les aides (allègements de charge, report de remboursements de crédits, ndlr), c'est quelque chose de temporaire, il faut des voyageurs", a estimé Jean-Pierre Mas, en soulignant que les hôteliers "subissent à la fois l'impact des attentats et la concurrence de l'économie collaborative, et de sites comme Airbnb".

Avec AFP

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

  • Veuillez résoudre l'opération :
     = 
  • Valider

RECHERCHER

DONNEZ VOTRE AVIS

La vente d’activités loisirs par Airbnb vous inquiète-t-elle ?

  • Oui
  • Non
  • Je ne sais pas

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour