webleads-tracker

  • Salon
  • 20/09/2016
  • 12:00

IFTM Top Resa 2016 : pourquoi les pays du Golfe manquent à l'appel

Le sultanat d'Oman, les Emirats arabes unis et le Qatar ne participent pas à Top Resa cette année. Ils pointent le manque de retour sur investissement d'une venue sur le salon.  
Tour Hebdo :
                IFTM Top Resa 2016 : pourquoi les pays du Golfe manquent à l'appel
Le Qatar avait pris l'habitude de mettre en avant ses traditions sur l'IFTM comme le montre cette photo prise sur l'édition 2014. ©Tour Hebdo

L'IFTM Top Resa ne fait plus partie de la stratégie de promotion des pays du Golfe. C’est en tout cas ce que dénote l’absence de Dubaï, d'Abu Dhabi, du Qatar et du sultanat d'Oman, les quatre principales destinations de la région. La priorité est donnée à d’autres salons et à des événements uniquement centrés sur la destination.

Chez Emirates, on glisse par exemple que les Emirats arabes unis étaient présents cette année à l’ITB de Berlin et au WTM à Londres. Dans ces conditions, "pas besoin d’aller à Top Resa". Ainsi, ni Dubaï ni Abu Dhabi n’auront de stand propre, pas même Emirates. Mais "des commerciaux prendront rendez-vous sur le salon" pour aller à la rencontre des vendeurs, assure-t-on du côté de la compagnie aérienne.

De même, c’est la première fois en quinze ans que le sultanat d'Oman ne sera pas présent. Mais là aussi, les responsables de l’OT passeront sur le salon. La directrice d’Oman Tourisme, Rania Khodr, y fera même une annonce concernant un nouveau combiné Oman-Iran. "On compte aussi sur la présence de la compagnie nationale Oman Air pour promouvoir la destination", souligne-t-elle.

Un retour sur investissement jugé insuffisant

Mais pourquoi ne pas prendre un stand sur le salon ? La position de l’OT d’Abu Dhabi est très tranchée sur la question. "Top Resa est le plus grand salon français des professionnels du tourisme, c’est indéniable. Mais, comparé à ses équivalents européens, le salon ne tient pas ses promesses", affirme un porte-parole de la destination.

La capitale fédérale des Emirats arabes unis considère ainsi l’ITB et le WTM comme "les salons de tourisme les plus pertinents" à ce jour. Mais c’est surtout l’argument financier qui fait pencher la balance : "Les retours sont insuffisants pour les coûts engendrés", observe l’OT. Et les campagnes seront davantage dédiées au grand public en 2017, nous assure-t-on, en comptant sur l’ouverture du Louvre Abu Dhabi.

Des événements en amont de Top Resa

D’autres profitent tout de même de la venue des professionnels du secteur à Paris pour organiser des événements en amont du salon, comme le Qatar. L’OT a réuni 150 personnes le 14 septembre dernier au Faust, autour de l’ambassadeur du Qatar en France, le cheikh Meshal Bin Hamad Al-Thani, et d’une dizaine d’hôtels et réceptifs partenaires, ainsi que la compagnie Qatar Airways.

D’après la destination, il s’agissait de "remercier les partenaires qui contribuent au développement de la destination depuis les quatre dernières années". Pour preuve, "28 TO programment aujourd’hui le Qatar contre 14 il y a trois ans", souligne Rashed Al Qurese, directeur marketing et promotion de l’OT, dans un communiqué.

Les destinations n'excluent toutefois pas de revenir sur le salon dans les prochaines années. A condition de mener une réflexion autour de la rentabilité de leur venue…

Manon Gayet

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

dingue

ca alors, les pays du golfe qui se soucient aujourd'hui d'une rentabilité sur investissement !!! c'est nouveau ça !! y aurait il de l'eau dans le gaz ?... LOL

le 20 Septembre 2016

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

  • Veuillez résoudre l'opération :
     = 
  • Valider

RECHERCHER

DONNEZ VOTRE AVIS

La vente d’activités loisirs par Airbnb vous inquiète-t-elle ?

  • Oui
  • Non
  • Je ne sais pas

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour