webleads-tracker

  • Production
  • 14/09/2016
  • 16:13

Aya poursuit sa diversification sous la marque Aya Désirs du Monde

Le spécialiste de l’Orient propose désormais 33 destinations sur les cinq continents avec sa brochure 2017 individuel et groupe.
Tour Hebdo :
                Aya poursuit sa diversification sous la marque Aya Désirs du Monde
Adeline Kurban Fiani, Dg de KTS et Aya, entourée d'Emmanuel Garlès (à gauche), nouveau responsable du développement et Walid Ben Zaied, consultant. ©SJ

Initiée il y a deux ans, la diversification d’Aya prend de l’ampleur. Aux 22 destinations lancées l’hiver dernier en circuit viennent s’en ajouter 11 nouvelles dans le catalogue 2017 individuels et groupes avec l’Iran, Cuba, le Costa Rica, le Guatemala, la Birmanie, la Chine, l’Indonésie (Bali), la Slovénie, l’Irlande, la Namibie et Madagascar. De fait, le TO adopte désormais la marque Aya Désirs du Monde.

"Notre force, ce sont nos tarifs compétitifs grâce aux négociations faites par KTS, et notre valeur ajoutée, nos départs garantis en circuits accompagnés en pension complète. C’est une spécialité forte d’Aya face à nos concurrents", estime Adeline Kurban Fiani, directrice générale de KTS France, maison mère d’Aya qui est revendu dans près de 500 agences.

Plus gros succès sur la Thaïlande parmi les destinations de 2015

Et d’ajouter : "Nous lançons un voire deux circuits par destination afin de tester les attentes du client et disposer à terme d’une production qui marche à 100%. Environ 80% des nouveaux produits sont des circuits sur les nouvelles destinations. C’est notre valeur ajoutée par rapport aux séjours".

Sur les destinations lancées l’an dernier, les meilleures performances ont été enregistrées sur la Thaïlande avec 2 200 pax en Gir et groupes constitués, le combiné Pays baltes/Saint-Pétersbourg avec 1 350 pax, Espagne/Gilbraltar avec 900 pax. Quelque 400 clients sont en outre déjà inscrits sur le circuit Slovénie avec extension Venise et Croatie. La Turquie et l’Egypte sont en revanche sorties de la brochure. Si Aya dispose déjà d’un circuit sur l’Ouest américain, le prochain challenge sera le développement des Amériques, du Nord et du Sud avec Cuba, le Costa Rica, l’Equateur… Dans ces projets de croissance, elle sera désormais secondée par Emmanuel Garlès au poste de responsable du développement, tant de la partie production que du commercial.

Montée en puissance de l’Iran pour l’Orient

"Nous conservons notre spécificité sur le Moyen-Orient tout en nous ouvrant au monde." Ainsi, cette région représente toujours le gros de l’activité du TO avec quelque 3 000 pax sur Dubaï, 1 800 sur Abu Dhabi, 1 250 sur la Jordanie, 1 800 sur le Liban et 1 750 sur Oman. Ce dernier Emirat fait l’objet de nouvelles propositions de séjours dans la région de Salalah. Au travers de packages spécifiques, le TO sera ensuite le partenaire privilégié pour visiter le futur musée du Louvre Abu Dhabi qui pourrait ouvrir en février ou mars 2017.

"Après un premier test en 2015-2016, Aya mise sur l’Iran pour 2017. C’est une destination culturelle méconnue, qui s’ouvre et recèle un potentiel colossal", assure Adeline Kurban Fiani. "Nous avons déjà enregistré 400 clients sur nos programmes Iran et nous espérons atteindre les 1 000 pax au final sur l’année."

Au global, KTS France, qui compte une quarantaine de salariés dont 12 opèrent spécifiquement pour Aya, espère réaliser près de 30 000 pax pour son exercice en cours avec un chiffre d’affaires proche des 30 M€, le panier moyen atteignant les 1 000€. "L’activité de réceptif en France représentera 17 000 touristes cette année mais le contexte est difficile compte tenu des événements et 2017 s’annonce encore plus dur", constate Adeline Kurban Fiani. Que cela soit sur le groupe loisir ou le tourisme d’affaires, la France n’a plus la cote compte tenu des récents attentats.

S.J.

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

  • Veuillez résoudre l'opération :
     = 
  • Valider

RECHERCHER

DONNEZ VOTRE AVIS

La vente d’activités loisirs par Airbnb vous inquiète-t-elle ?

  • Oui
  • Non
  • Je ne sais pas

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour