webleads-tracker

  • Production
  • 13/09/2016
  • 12:00

Boomerang accélère (encore) son développement

Fort d’un bilan 2016 positif, le TO de NG Travel poursuit sa croissance en s’appuyant sur ses Kappa Club et sur la marque Coralia, relancée en avril dernier.  
Tour Hebdo :
                Boomerang accélère (encore) son développement
De gauche à droite : Olivier Kervella, Pdg de NG Travel, Victor Magalhaes, directeur de Kappa Club, et Philippe Sangouard, directeur de Boomerang Voyages et chargé du marketing et des ventes. ©M.Gayet

"Je regrette presque de ne pas aller plus vite !" C'est très satisfait qu'Olivier Kervella, Pdg de NG Travel, a présenté un premier bilan de 2016 pour Boomerang Voyages, en forte croissance grâce aux marques Kappa Club et Coralia.

Le TO prévoit ainsi un chiffre d’affaires de 150 millions d’euros à la fin 2016 contre 128 millions l’an passé, soit une croissance de 18%. Si les séjours week-ends, "difficiles à vendre en agence", accusent une baisse de 2%, les produits balnéaires ont, eux, progressé de 21%.

Ces bons résultats s’appuient à la fois sur la consolidation de la marque Kappa Club et le lancement de la marque Coralia, rachetée à Accor en 2015. Cet été, huit nouveaux Kappa Club et trois Coralia ont été ajoutés au catalogue de Boomerang.

"Il y a un engouement pour Kappa en agences", assure Philippe Sangouard, en charge du marketing et des ventes du TO. Cet été, les 15 Kappa Club ont enregistré des taux de remplissage de 95% en moyenne et ont accueilli 75 000 pax, soit 25% de clients en plus par rapport à l’été 2015. La marque représente plus de la moitié du chiffre d’affaires de Boomerang Voyages.

Coralia démarre en trombe

L’autre marque de clubs du TO a été lancée en avril. Et selon Olivier Kervella, les premiers résultats sont très encourageants. "Nous visions un taux de remplissage entre 70% et 75%, il a été de 90% en moyenne."

12 000 clients ont été accueillis en l’espace d’un semestre. La meilleure performance est signée Athina Palace, en Crète. Au plus fort de l’été, Kappa Club proposait 120 chambres alors que son engagement initial était de 100 chambres.

Ce qui incite Boomerang à exploiter ces deux filons pour atteindre son objectif principal : "Etre dans le top 3 des TO en termes de chiffre d’affaires d’ici quatre ans". Alors qu’il était prévu d'ouvrir dix clubs Coralia en 2017, douze verront finalement le jour dont cinq dès cet hiver. "Il est plus simple de trouver des Coralia car le cahier des charges Kappa Club est très exigeant."

Au programme : deux clubs en République dominicaine, un autre à Grande Canarie, un à Panama City et un à Cuba, avec un engagement de 40 chambres "pour éviter les problèmes de surbooking et d’approvisionnement", précise Philippe Sangouard.

Renforcer le concept Kappa Club

"L’autre priorité est d’améliorer le concept Kappa pour conserver notre avance sur les concurrents", affirme Olivier Kervella. Si les ouvertures se poursuivent, en Thaïlande notamment cet hiver, les nouveautés se trouvent surtout du côté des activités, point fort du concept.

Des repas et des cours de cuisine chez l’habitant seront ainsi proposés dans tous les Kappa Club à compter du 1er novembre, mais il sera aussi possible de s’initier aux sports nationaux ou encore de rencontrer un moine bouddhiste ou un chef de tribu dès l’an prochain. "Nous continuons de travailler sur la notion d’échange, qui est l’ADN de Kappa", affirme Victor Magalhaes, directeur de la marque.

Avec ses deux marques, Boomerang Voyages espère ainsi gagner des parts de marché en se positionnant à la fois sur les clubs de vacances avec Coralia et sur les "clubs de voyage" avec Kappa. Et pour les clients qui rechercheraient un hébergement d'exception, il peut compter sur le catalogue de Nosylis Collection, centré sur l'hôtellerie 5* luxe et revendu par le TO Directours (et via le site BtoB de Boomerang), lui aussi propriété du groupe NG Travel.

Côté promotion, point de campagne télévisée ni d’affiches dans le métro. Boomerang compte sur le bouche-à-oreille. Pour l’instant, la méthode semble fonctionner : le TO attend une progression de 39% de ses ventes cet hiver.

Manon Gayet

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

  • Veuillez résoudre l'opération :
     = 
  • Valider

RECHERCHER

DONNEZ VOTRE AVIS

La vente d’activités loisirs par Airbnb vous inquiète-t-elle ?

  • Oui
  • Non
  • Je ne sais pas

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour