webleads-tracker

  • Technologie
  • 20/07/2016
  • 13:00

Ruedesvignerons.com récolte ses premiers succès

Le site de visite de domaines viticoles a lancé son application et va s’ouvrir à la vente de week-ends et de séjours autour du vin et de la gastronomie.
Tour Hebdo :
                Ruedesvignerons.com récolte ses premiers succès
Le site Ruedesvignerons.com veut dépasser les 100 000 visiteurs uniques en 2016. ©Rue des Vignerons

Lancé en août 2015, le site Ruedesvignerons.com, suivi en mars 2016 de son application mobile, se développe. Spécialisé à ses débuts dans la visite de domaines viticoles dans le Bordelais et la vallée de la Loire, il s’ouvre désormais à d’autres régions comme la Bourgogne, la vallée du Rhône, la Provence, le Languedoc, la Champagne et l’Alsace. L’offre compte ainsi 170 sites pour la saison estivale, l’objectif étant d’atteindre les 200 exploitations fin 2016 pour disposer d’une bonne représentativité dans l’Hexagone. 

"L’idée de Rue des Vignerons est née à l’été 2014 de la difficulté de visiter des domaines viticoles", explique Jérôme Isnardi, le directeur général. Un important travail de sélection a ainsi été réalisé pour trouver des domaines proposant des visites-dégustations, des activités comme des ateliers œnologiques, de la restauration, de l’hébergement, de la vente… "Nous avons choisi des viticulteurs qui ont dans leur ADN l'envie d’accueillir différents publics", ajoute-t-il.

Un objectif de 20 000 réservations cette année

Les premiers résultats sont ainsi prometteurs. De 1 500 visites réservées l’an dernier, Rue des Vignerons table sur 20 000 en 2016 et entre 30 000 et 40 000 en 2017. "Après les forfaits d’une journée lancés cet été, comprenant la visite de deux domaines et un déjeuner, nous devrions proposer l’hébergement dans les propriétés fin 2016 ou début 2017 et à terme des séjours plus complets, annonce Jérôme Isnardi. Notre volonté est d’allonger la durée de séjour pour augmenter le panier moyen."

Non divulgué, ce dernier serait en effet encore peu élevé (les activités débutent à partir de 5€), nombre de clients étant dans une démarche simple de visite agrémentée d’achat de quelques bouteilles de vin. D’autant que la moitié des domaines répertoriés sont ouverts gratuitement. "Mais de plus en plus de clients sont prêts à payer pour des prestations complémentaires", assure le jeune dirigeant, dont la start-up vient de rejoindre l’incubateur Le Comptoir de l’innovation, situé à Montreuil.

Développement des partenariats

Des premiers partenariats ont par ailleurs été conclus avec Hotels.com, la chaîne Châteaux & Hôtels Collection et Tohapi, un spécialiste de l’hôtellerie de plein air. Et, début juin, une première opération de vente a même été réalisée avec Vente-privee.com et la région Languedoc-Roussillon.

Mais pour commercialiser des forfaits à 300€ voire 500€, Rue des Vignerons mise aussi sur les touristes internationaux et notamment sur les clientèles qui possèdent une culture viticole comme les Américains, les Sud-Africains… L’activité du site provient ainsi déjà à 25% de visiteurs étrangers.

En 2016, Rue des Vignerons espère ainsi dépasser les 100 000 visiteurs unique sur son site contre 15 000 l’an dernier. "Nous pouvons compter sur un bon taux de transformation", se félicite Jérôme Isnardi. Il faudra toutefois patienter pour connaître le nombre de téléchargements de la nouvelle application qui permet de réserver et de connaître les vignobles les plus proches de sa localisation.

S.J.

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

  • Veuillez résoudre l'opération :
     = 
  • Valider

RECHERCHER

DONNEZ VOTRE AVIS

La vente d’activités loisirs par Airbnb vous inquiète-t-elle ?

  • Oui
  • Non
  • Je ne sais pas

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour