webleads-tracker

  • Conjoncture
  • 20/07/2016
  • 11:00

Voyage d'affaires : les tarifs vont rester stables en 2017

Selon une étude de la GBTA et de CWT, les prix des prestations aériennes et hôtelières devraient stagner, avec quelques différences notables.
Tour Hebdo :
                Voyage d'affaires : les tarifs vont rester stables en 2017
Le prix du kérosène baisse, mais il reste des incertitudes géopolitiques en 2017. ©Fotolia

Selon l'étude réalisée conjointement par Global Business Travel Association et par Carlson Wagonlit Travel, les prix des voyages d'affaires ne devraient pas augmenter en 2017, ou alors à la marge.

Au global, toutes zones confondues, les tarifs des transports aériens devraient augmenter de 2,5% l'année prochaine, voire tomber sous les niveaux de 2015 en raison de la baisse soutenue du prix des hydrocarbures.

En Europe, plusieurs cas de figure cohabitent. En Europe de l'Est, les prix devraient grimper de 4% en partie en raison de la faible concurrence. En revanche, en Europe de l'Ouest, au Moyen-Orient et en Afrique, la hausse devrait atteindre 0,5%.

Aux Etats-Unis, la hausse attendue des tarifs aériens est de 3,7%, car les compagnies devraient réinvestir une part de leurs profits dans leur flotte et leur offre.

En Amérique latine et aux Caraïbes, on devrait observer une décote de 1,9% des tarifs aériens, selon l'étude.

Le prix des hôtels américains varie selon les côtes

Les tarifs de l'hôtellerie devraient diminuer de 2,4% en Europe de l'Est et seulement de 0,5% au Moyen-Orient et en Afrique, tandis qu'ils devraient augmenter de 1,8% en Europe de l'Ouest.

En Amérique du Nord, les tarifs hôteliers de la côte ouest vont sans doute grimper de 4%, à cause du boom du high-tech et de la pénurie de chambres d'hôtels. A contrario, les villes de la côte est connaîtront une faible croissance, voire une baisse tarifaire, en raison de la surabondance de chambres.

Quant aux prestations Mice, elles devraient rester stables en Europe, légèrement augmenter en Asie-Pacifique et Amérique du Nord, et baisser de 10% en Amérique latine.

L'étude souligne néanmoins que les travel managers devront rester attentifs à l'impact de l'incertitude et de la volatilité économiques, liées au Brexit, aux risques géopolitiques et aux turbulences sur les marchés financiers.

Catalina Cueto

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

  • Veuillez résoudre l'opération :
     = 
  • Valider

RECHERCHER

DONNEZ VOTRE AVIS

La vente d’activités loisirs par Airbnb vous inquiète-t-elle ?

  • Oui
  • Non
  • Je ne sais pas

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour