webleads-tracker

  • Avion
  • 21/07/2016
  • 08:00

On a testé le vol Paris-Dakar sur Corsair en classe Grand Large

Enregistrement, salon, services à bord, confort... on vous dit tout sur cette liaison assurée cinq fois par semaine par Corsair International, et testée en classe Business par Tour Hebdo.
Tour Hebdo :
                On a testé le vol Paris-Dakar sur Corsair en classe Grand Large
Nous avons testé la classe Grand Large de Corsair entre Paris et Dakar. ©Corsair

Installée en régulier sur la ligne Paris-Dakar depuis novembre 2012, Corsair a fait voyager près de 140 000 passagers sur l’exercice 2014-2015 avec un taux moyen de remplissage de 84%. De quoi lui donner des ailes sur cette liaison phare où son activité représente plus de 45% des billets vendus en France au départ de Paris.

Depuis le début de l’année 2016, près de 6 000 sièges supplémentaires ont été mis en service et Corsair assure cinq rotations hebdomadaires (sept à certaines périodes de l’année) avec des Airbus A330-300 de dernière génération (c’était le cas lors de notre vol) ou des Airbus A330-200.

Enregistrement
Paris-Orly Sud, avec un seul comptoir dédié à la classe Business Grand Large, mais un enregistrement rapide. La franchise bagages est particulièrement généreuse : deux pièces de 32 kg chacune, contre une seule de 23 kilos en classe Horizon, et les bagages bénéficient d’un traitement prioritaire.

Salon
Les passagers ont accès au salon Grand Large (accès payant, pour 30 euros, possible également pour les passagers de la classe Horizon) à Orly. Vaste mais bien organisé avec pléthore d’espaces intimistes, le salon est un véritable bulle de relaxation à la déco design dans des tons clairs et à l’ambiance feutrée. Grand choix de journaux et de magazines, et wi-fi inclus.

Le buffet (fromages, charcuteries, mais aussi petits plats chauds, yaourts, pâtisseries…) est varié et renouvelé régulièrement avec un bon choix de boissons alcoolisées ou non (champagne, vins, thés Dammann, sodas, etc.), le tout servi dans une jolie vaisselle signée Guy Degrenne.

Embarquement
Il s’est effectué rapidement. Les passagers Grand Large bénéficiant d’un accès prioritaire au passage aux formalités de police des frontières et de sécurité, l’embarquement a lieu au dernier moment depuis le salon privé.  

Confort
Sur l’Airbus A330-300, la classe Grand Large compte 26 sièges (comme sur les Airbus A330-200) disposés 2-2-2 avec des rangées espacées de 117 cm et en épi, ce qui donne une impression d’espace supplémentaire. Les sièges ont un degré d’inclinaison de 126° (105° en classe Eco Horizon), ce qui est très appréciable d’autant qu’ils disposent également d’un appuie-tête amovible, d’un repose-pieds et d’un repose-jambes. Une couverture polaire et deux oreillers sont à disposition dès l’entrée dans l’appareil.

Deux membres du personnel de cabine sont dédiés à cette classe (hôtesses et stewards attentionnés et souriants à l’aller comme au retour). Une boisson d’accueil est servie après l’embarquement (champagne, jus de fruits…) et le personnel distribue une trousse de confort très complète (masque, bouchons d’oreille, chaussettes, brumisateur, crème pour le visage…) ainsi qu’un casque audio  perfectionné (nouveau).

Les tablettes se rabattent dans les accoudoirs et les sièges sont équipés de liseuses individuelles articulées. Ils disposent d’un espace rangement, ce qui est très pratique (également prises de courant et USB). La cabine, qui bénéficie de grands coffres à bagages (et service de vestiaire), est également en moodlighting, ingénieuse variation d’ambiances lumineuses en fonction des phases de vol.

Gastronomie
Un apéritif est d’abord servi (dont champagne), suivi d’un dîner de qualité (plateau servi sur une nappe blanche) avec entrée unique (foie gras, pain d’épices, chutney pomme coing) suivie de deux plats au choix (pintade ou poisson), deux fromages et deux desserts (fruits frais et tarte Tatin). Bon choix de vins pour accompagner le repas ainsi que de boissons chaudes (Comptoir français du thé notamment). Du café Nespresso est également servi sur demande pendant le vol.

Divertissements
Les écrans individuels de 25 cm sont tactiles et se rabattent dans les accoudoirs, ce qui les rapproche des passagers pour une meilleure visibilité.

Le programme de divertissements est étoffé avec 28 longs-métrages français et internationaux dont 10 nouveautés ou exclusivités, des documentaires, une chaîne actualités en partenariat avec Euronews, une chaîne spéciale Sport en partenariat avec L’Equipe (et de divertissements spécial enfants avec films Disney, dessins animés, contes, etc.). Egalement des cartes postales digitales et le Mag Corsair.

Tarifs
Paris-Dakar en classe Grand Large (Business) à partir de 1 500 euros TTC AR (448 euros en classe Horizon, Eco).

Testé par Anne-Claire Delorme le 27 mai 2016

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

  • Veuillez résoudre l'opération :
     = 
  • Valider

RECHERCHER

DONNEZ VOTRE AVIS

La vente d’activités loisirs par Airbnb vous inquiète-t-elle ?

  • Oui
  • Non
  • Je ne sais pas

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour