webleads-tracker

  • Production
  • 08/07/2016
  • 11:00

Voyamar poursuit le développement des Naya Clubs

Le groupe Marietton ajoutera deux clubs en Sicile et au Portugal pour l’été 2017 portant son parc à 7 implantations avec un objectif de 20 unités d’ici 5 ans.
Tour Hebdo :
                Voyamar poursuit le développement des Naya Clubs
Voyamar-Aerosun table sur 30 000 clients dans ses Naya Club cette année. ©Voyamar

Dévoilée en 2015 et lancée au printemps 2016, la marque de clubs de vacances Naya Club de Voyamar semble avoir trouvé son public. "Pour notre première saison, les 5 Naya Club vont atteindre l’objectif fixé qui était de 30 000 clients", annonce Dominique Duc, directeur général de Voyamar-Aerosun, le pôle tour-operating du groupe Marietton.

D’où la poursuite du développement de ce label avec l’ouverture prévue à l’été 2017 de deux nouveaux établissements classés 4 étoiles, le premier situé au sud-est de la Sicile avec le Rio Favara (148 chambres), le second au Portugal dans la province de l’Algarve avec l’Albufeira Sol (180 chambres). "Ces clubs supplémentaires permettront d’augmenter notre trafic de 10 000 clients l’an prochain", estime Dominique Duc.

Ces deux Naya Clubs coïncideront avec l’ouverture de ces deux destinations chez Voyamer Aerosun. Si leur commercialisation pour les groupes a déjà commencé, elle débutera pour les individuels dès la rentrée de septembre 2016.

"Deux Naya clubs en plus en 2017, cela correspond à notre rythme de croissance annuel prévu, ajoute Dominique Duc. Cela devrait porter notre parc à près de 20 unités d’ici à cinq ans".

Des Naya Clubs un jour en long-courrier ?

Ces destinations ont été choisies par opportunité alors que la Tunisie et les Canaries figuraient en priorité parmi les projets d’implantations. "La Tunisie n’a pas encore retrouvé la cote auprès des clients et les Canaries sont trop concurrentielles", explique-t-il. Les futurs projets se déploieront sur des destinations en moyen courrier et sur les pays méditerranéens principalement. Mais ils pourraient aussi prendre des allures plus exotiques afin notamment d’équilibrer l’exploitation sur la saison d’hiver. "Et pourquoi pas aux Caraïbes, dans l’Océan Indien ou en Asie ?", s’interroge Dominique Duc.

En attendant, pour la saison été 2016, les ventes des Naya Clubs représenteront quelque 22 M€ sur un total de 80 M€ que compte réaliser Voyamar Aerosun sur l’ensemble de l’année. Sur les ventes en Naya Club, environ un quart est réalisé en propre par le réseau de distribution du groupe Marietton. "Le reste provient des réseaux Selectour Afat, Leclerc Voyages, Carrefour Voyages…", conclut Dominique Duc.

Jean-François Belanger (à Lyon)

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

  • Veuillez résoudre l'opération :
     = 
  • Valider

RECHERCHER

DONNEZ VOTRE AVIS

La vente d’activités loisirs par Airbnb vous inquiète-t-elle ?

  • Oui
  • Non
  • Je ne sais pas

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour