webleads-tracker

  • Destination
  • 04/07/2016
  • 12:50

Birmanie, Japon et Géorgie : le MAE actualise ses recommandations

Tensions politiques en Birmanie et glissements de terrain au Japon mais aussi en Géorgie, les dernières informations relayées par le Quai d’Orsay.
Tour Hebdo :
                Birmanie, Japon et Géorgie : le MAE actualise ses recommandations
La carte de l'Asie selon les recommandation du MAE. ©DR

Sur son site de Conseils aux voyageurs, le ministère des Affaires étrangères (MAE) met en garde les ressortissants français voyageant en Birmanie contre "les affrontements persistants dans le district de Mansi". Le MAE estime qu’"il convient d’éviter la route entre Myitkyina et Bhamo", dans le sud de l’état Kachin, près de la frontière avec la Chine.

Par ailleurs, le site indique qu’"il est formellement déconseillé de se rendre dans les zones situées au nord de l’axe Mandalay-Lashio et au-delà de Lashio, dans le nord de l’État Shan. Les accrochages et les tensions entre groupes ethniques armés ainsi qu’avec l’armée y restent fréquents. Après quelques semaines d’accalmie, les affrontements ont repris courant mai. La présence d’engins explosifs sur les routes et les chemins a été signalée. Si la route principale de Mandalay à Lashio reste ouverte, il est déconseillé de l’emprunter, sauf pour raison impérative et uniquement de jour, en observant la plus grande vigilance, notamment entre Kyaukme et Lashio. Les excursions dans ces zones sont formellement déconseillées, notamment au départ de la ville de Hsipaw".

Enfin, le MAE ajoute que "les affrontements entre l’Arakan Army et l’armée ont diminué en intensité ces dernières semaines mais quelques accrochages se sont poursuivis fin mai dans le district de Rathedaung. Il est formellement déconseillé de se rendre dans le nord de l’Etat d’Arakan (Rakhine), notamment dans les districts de Rathedaung et Buthidaung près de la frontière avec le Bangladesh et dans le district de Kyauktaw près de l’Etat Chin".

Suivre les recommandations de l'OT du Japon

Au Japon, c’est contre "des risques importants de glissements de terrain ou d’effondrements de bâtiments dans la région autour de la ville de Kumamoto sur l’île de Kyushu" que le MAE met en garde les voyageurs français. Il leur demande "d’être vigilants, de rester attentifs aux alertes des autorités japonaises et de suivre leurs recommandations, notamment celles figurant sur la page en anglais de l’Organisation nationale japonaise du tourisme JNTO".

En Géorgie, un glissement de terrain a conduit à la fermeture du seul poste-frontière terrestre permettant le passage entre la Géorgie et la Russie (Larsi / Kazbegi). Et le MAE précise que "le transit par la région séparatiste d’Abkhazie est formellement déconseillé, notamment parce qu’il vous expose à des sanctions de la part des autorités géorgiennes pour franchissement illégal de la frontière nationale".

 

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

  • Veuillez résoudre l'opération :
     = 
  • Valider

RECHERCHER

DONNEZ VOTRE AVIS

La vente d’activités loisirs par Airbnb vous inquiète-t-elle ?

  • Oui
  • Non
  • Je ne sais pas

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour