webleads-tracker

  • Production
  • 11/07/2016
  • 15:00

Portrait de Balan Kolazhi : toute l’Asie en Alsace

Après une carrière chez Starter, ce francophile natif du Kerala a lancé Définition Asie, un TO sur mesure 100 % BtoB. Objectif : partager sa passion en faisant vivre l’Asie de...

Article également paru dans le numéro 1570 de Tour Hebdo magazine


 


 

BIO EXPRESS



1962 : naît au Kerala, en Inde.



1989 : arrive en France.



1992 : entre chez Starter comme responsable des ventes.



2003 : devient directeur des réservations chez Starter.



2011 : lance Définition Asie.


 
Tour Hebdo :
                Portrait de Balan Kolazhi : toute l’Asie en Alsace
©Balan Kolazhi

Balan Kolazhi se souviendra toute sa vie du 2 décembre 1989. Quittant son éden tropical du Kerala, il débarque en chemisette dans le froid hivernal de Mulhouse ! Alors guide pour le réceptif familial, il vient rejoindre sa future femme rencontrée lors d’un circuit, avec pour tout bagage une étonnante capacité d’adaptation. Car même s’il est déjà à l’aise avec le français, le choc culturel n’en est pas moins intense pour le jeune homme de 27 ans.

"Né végétarien" dans une famille hindouiste, le voici propulsé au royaume de la choucroute ! "C’est en Alsace que j’ai commencé à manger toutes sortes de cochonneries, s’amuse cet épicurien, l’œil gourmand. J’en ris maintenant, pourtant à l’époque ce n’était pas facile." Mais sa philosophie de vie – "C’est à toi de t’adapter à ton environnement" – l’a bien aidé. Et vingt-sept ans plus tard, le voilà plus que jamais enraciné à Mulhouse où il fait partager sa passion pour son continent d’origine à travers Définition Asie, le TO qu’il a créé en 2010.

Vous venez de lire 1 200 caractères sur un total de 3 500. Pour lire la suite de cet article, vous devez être abonné à l'édition numérique de Tour Hebdo.

Un bourreau de travail

Tout a commencé dans le village indien de Wayanad, au milieu des plantations de café. À la maternelle, à l’heure de la sieste, on racontait aux enfants l’histoire de personnages aussi insolites que... Napoléon Bonaparte ou Jeanne d’Arc. À force d’entendre ces récits, "j’ai eu envie de connaître un peu plus cette histoire", raconte Balan Kolazhi. Et à 17 ans, il est le premier à s’inscrire aux cours de l’Alliance française dès son ouverture. La langue de Molière ne le lâchera plus.

Parallèlement à son master de commerce et de comptabilité, ce polyglotte qui manie aussi le malayalam, le hindi, le tamoul et l’anglais suit les cours du soir de français tout en assurant les fonctions de guide-accompagnateur pour le réceptif familial. "Ma journée commençait à 5 h et se finissait à 21 h", se souvient ce bourreau de travail qui n’a guère changé de rythme depuis. Mais plus attiré par le tourisme que par le métier d’expert-comptable, il devient guide à plein-temps à 22 ans tout en gérant le marketing et le développement du réceptif.

Cette aptitude à jongler avec les différents métiers est un sésame pour la suite. Au sein du tour-opérateur Starter, où il entre en 1992, il navigue du marketing aux réservations, en passant par le commercial et la production, avec le même esprit de rigueur, sous la houlette du fondateur, son "père spirituel professionnel". Et aujourd’hui, il gère Définition Asie, en homme-orchestre pointilleux. Car entre-temps, le décès de sa femme puis la vente de Starter à FTI l’ont conduit à se "lancer un nouveau challenge" : créer son propre TO. Mission accomplie : au bout de quatre ans d’existence, Définition Asie a conquis le réseau.

Sa recette ? Ses voyages, tous cousus main, sont conçus à son image, avec générosité et exigence, dans un esprit de tourisme responsable. "Je ne veux pas organiser un simple voyage mais faire vivre l’Asie, donner l’occasion à chacun de découvrir le pays et ses habitants à son rythme en laissant de la place pour des moments imprévus."

Vacances utiles
Quand Balan Kolazhi voyage, pas question de farniente : "Deux jours sur une plage et je deviens méchant", assure-t-il avec un sourire chaleureux qui dément ses propos. "J’aime bouger, rencontrer des gens." Objectif, dénicher des produits insolites en Asie. À l’image de sa dernière expérience : une croisière sur le Gange et le Brahmapoutre hors des sentiers battus.

Anne-Claire Delorme


Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

  • Veuillez résoudre l'opération :
     = 
  • Valider

RECHERCHER

DONNEZ VOTRE AVIS

La vente d’activités loisirs par Airbnb vous inquiète-t-elle ?

  • Oui
  • Non
  • Je ne sais pas

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour