webleads-tracker

  • 04/07/2016
  • 11:00

On a assisté au lancement du nouveau spectacle de Disneyland Paris

Le 2 juillet, le parc de Marne-la-Vallée a donné le coup d’envoi de son nouveau show, Mickey et le Magicien. Tour Hebdo y était.
Tour Hebdo :
                On a assisté au lancement du nouveau spectacle de Disneyland Paris
Parmi les temps forts du spectacle, le tableau emmené par le Génie d'Aladdin se veut un show à la Broadway, mêlant tours de magie et claquettes, une première à Disneyland Paris. © Disneyland Paris

En ce samedi après-midi, l'Animagique Theatre du parc Walt Disney Studios a fait salle comble. Après sept mois de fermeture pour travaux, le lieu a rouvert ses portes à l'occasion de la grande première du spectacle Mickey et le Magicien, tout juste sorti du chapeau magique du resort.

Le titre du show rappelle certes le fameux passage du film Fantasia où Mickey campe l’assistant d’un grand sorcier, mais la comparaison s'arrête là. Car si la célèbre souris garde ici son balai et aspire aussi à devenir magicien, elle officie dans un atelier avec vue sur les toits de Paris, au service d'un sorcier tout aussi dandy que bienveillant.

Chargé de nettoyer l'atelier, Mickey laisse sa curiosité prendre le dessus sur sa mission. En s’attardant sur les étranges objets qui encombrent le lieu, il réveille la magie qui est en eux. Chacun des artéfacts fait alors apparaître un magicien des contes Disney, qui délivre à Mickey ses conseils pour que la magie s'éveille en lui.

L'illusion au service du spectacle

Sous la houlette de Katy Harris et Louisa Kriouche, les deux show directors, une vingtaine d'artistes donne vie à un spectacle mené tambour battant. Durant 30 minutes, quatre tableaux se succèdent, alliant numéros de danse, chansons et, une première à Disneyland Paris, tours d'illusion. Pour l'occasion, les concepteurs du show ont fait appel à Paul Kieve, célèbre illusionniste anglais. Loin de prendre le dessus sur l'histoire, les effets de magie se fondent efficacement dans le spectacle, prenant plus ou moins d'importance selon les tableaux.

Côté musique, plusieurs chansons phares des films Disney ont été spécialement réorchestrées sous la direction du compositeur Joel McNeely. Et une nouvelle chanson originale a été imaginée pour l’occasion. Chaque morceau s’accompagne d’une mise en scène spécifique. On a particulièrement aimé le tableau du Génie d'Aladdin façon Broadway et claquettes, ainsi que le très poétique hommage au Roi Lion.

Le tout s'accompagne d'un décor mouvant, également une première à Disneyland Paris, mis en valeur par des effets de lumières et de projection réussis.

"De la naissance du projet à sa finalisation, nous avons travaillé un an et demi sur ce spectacle, et pas moins de 150 personnes ont oeuvré sur le show", raconte Louisa Kriouche. Si la somme investie reste aussi mystérieuse que les secrets des tours d'illusion, on devine qu'elle est conséquente.

Cinq représentations par jour

A partir du 9 juillet, cinq représentations sont prévues chaque jour. Le spectacle est pour l'heure programmé jusqu’au 8 janvier 2017, mais il n'est pas exclu que les représentations se poursuivent au-delà si le succès est au rendez-vous. D'après les tonnerres d'applaudissements de cette première, on ne prend que peu de risques en prédisant que ce sera surement le cas.

Petite précision à apporter à vos clients : hormi une exception, les chansons du spectacle sont interprétées dans leur version anglaise, et si Mickey parle français, les autres personnages mêlent habilement langue de Shakespeare et langue de Molière, ce qui n'est que peu gênant pour apprécier l'histoire.

Afin de découvrir ce spectacle, vos clients peuvent profiter des offres spéciales de l'été. Pour une visite jusqu’au 28 septembre, Disneyland Paris propose des billets d'entrée valables pour les deux parcs au prix d'un. A partir de 47 euros pour les adultes et de 40 euros pour les enfants de 3 à 11 ans. Et le séjour avec nuit à l'hôtel est gratuit pour les moins de 12 ans accompagnés d'un adulte. Plus d'informations sur le site de Disneyland Paris.

Alexandra Milic

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

  • Veuillez résoudre l'opération :
     = 
  • Valider

RECHERCHER

DONNEZ VOTRE AVIS

La vente d’activités loisirs par Airbnb vous inquiète-t-elle ?

  • Oui
  • Non
  • Je ne sais pas

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour