webleads-tracker

  • Evénement
  • 28/06/2016
  • 16:30

Exotismes : flash-back sur la Ruée vers l'or 2016 en République dominicaine

Une vingtaine de vendeurs s'est envolée pour les Caraïbes, à l’occasion de la finale de la "Ruée vers l’or" organisée par le TO. Suivez les participants dans leurs aventures et découvrez...
Tour Hebdo :
                Exotismes : flash-back sur la Ruée vers l'or 2016 en République dominicaine
La Ruée vers l'or 2016 en République dominicaine avec Exotismes. ©TB

Après les îles Vanille l’an dernier, Exotismes a pris la direction de la République dominicaine du 10 au 16 juin, pour l’édition 2016 de la "Ruée vers l’Or", son challenge de ventes destiné aux agents de voyages dont Tour Hebdo est partenaire.

"Nous avons lancé la destination en 2014, avec un succès fulgurant puisque nous y envoyons entre 8 000 et 10 000 clients par an. Il était légitime que nous prenions cette année le cap de l’île", précise Didier Sylvestre, directeur général adjoint en charge du commercial chez Exotismes.

Cette année encore, le TO a emporté dans ses bagages 20 vendeurs, sélectionnés depuis le mois de septembre à travers des défis proposés sur son site pro et sur www.exotismesclubfidelity.com, le site dédié à son programme de fidélité. Record battu puisque plus de 800 vendeurs ont participé au challenge !

Il faut dire que le premier prix de la "compétition" était particulièrement alléchant : un véritable lingot d’or de 250 grammes, soit plus de 9 000 € au cours actuel du précieux métal. Les second et troisième gagnaient quant à eux des lingots de respectivement 100 et 50 grammes.   

Plus qu’un challenge, la "Ruée vers l’or" a aussi été l’occasion pour les vendeurs de (re)découvrir la République dominicaine sous un angle original en vivant des aventures uniques, à travers treize épreuves et défis, culturels, ludiques ou sportifs… Autant de souvenirs qui leur permettront ensuite de mieux argumenter auprès de leurs clients.

Mission accomplie ! Tous sont revenus avec la certitude que la République dominicaine, au-delà de ses hôtels tout inclus et de ses plages, avait bien d’autres atouts…  Retour sur les points forts de cette édition 2016, avant un compte-rendu détaillé dans le numéro de Tour Hebdo de septembre prochain.  

Thierry Beaurepère



1 - Aux origines des Amériques
C’est sous un chaud soleil que s’est déroulée la découverte du quartier colonial de Saint-Domingue, à travers un rallye pédestre qui s’est rapidement transformé en concours de tee-shirts mouillés ! Et pour ceux qui – trop absorbés par la compétition – n’ont pas pris le temps d’admirer les monuments (première cathédrale d’Amérique, premier monastère, première université, premier hôpital !), Exotismes a pensé à tout, avec un final rafraîchissant : une balade en petit train touristique… Mais avec 3,5 millions d’habitants, Saint-Domingue est bien plus complexe et vivante que son quartier colonial ne le laisse deviner.

Les finalistes ont pu s’en rendre compte dans la nouvelle ville, du Malecon (le boulevard qui borde la mer) étouffé par un déluge de klaxons à la place de la Culture, animée toute la journée. Il a fallu traverser ce joyeux "chaos" urbain pour rejoindre un stade de base-ball, théâtre d’une initiation au sport national ! Casquettes des plus fameux clubs locaux vissées sur le crâne, les moins performants des vendeurs n’ont fait que brasser du vent avec leur batte. Quelques "pointures" ont heureusement sauvé l’honneur de la France en envoyant la balle à plusieurs mètres, sans faire de casse !



2 - Sous les cocotiers de Saona…
Au large de la petite ville de Bayahibe, l’île de Saona est une étape incontournable lors d’un séjour en République dominicaine. Pour les finalistes de la Ruée ver l’or, Exotismes a sorti le grand jeu, avec une croisière en catamaran. A bord, rhum et merenge ont rapidement contribué à faire grimper la température. A mi-parcours, le voilier a jeté une première fois l’ancre sur les hauts fonds sablonneux de la "piscina natural". A 200 mètres du rivage, ils sont tapissés d’étoiles de mer géantes.

Dans ce "lagon" en pleine mer, où la profondeur ne dépasse pas 1,5 mètre, il est de coutume de se baigner ; de boire un verre aussi, immergé jusqu’aux épaules dans des eaux cristallines. Les vendeurs ne se sont pas fait prier pour se jeter à l’eau ! La navigation s’est ensuite poursuivie jusqu’aux doux rivages de l’île de Saona. Avec ses plages farineuses, ses cocotiers ébouriffés et ses eaux qui chavirent entre le bleu-menthe à l’eau et le bleu turquoise, elle est un pur cliché caraïbe ; le cadre idéal pour un barbecue les pieds dans le sable. Au menu : poulet grillé et travers de porc, ananas juteux et mangues goûteuses. Un goût de paradis !



3 - D’une plantation à l’autre…
Après le bleu turquoise, voici venu le temps du vert émeraude. Pour explorer les terres de République dominicaine lors d’une excursion en 4x4 et découvrir les traditions du pays, Exotismes a demandé aux finalistes de se transformer le temps de quelques heures en reporters-photographes. Dans les champs de canne à sucre, le dur travail des Haïtiens – machettes à la main – n’a laissé personne indifférent. A la plaine sucrière ont succédé les douces collines de l’île.

Partout, des "casitas" bleues ou roses enfouies dans la végétation et des vallées verdoyantes où s’épanouissent cocotiers et bananiers. C’est dans ce jardin d’Eden que les vendeurs ont d’abord tenté de rouler un cigare, avant d’enfourcher un cheval pour une tranquille balade. Ils ont ensuite été initiés aux saveurs locales, de la vanille à la cannelle en passant par le cacao qui fait la réputation de la République dominicaine bien au-delà de ses frontières, puisque 40% de la production est exportée… en Suisse. La plage de Macao a offert une dernière tranche de vie locale. Sous les parasols des bars installés à même le sable, chacun a pu se délecter d’une savoureuse eau de coco…   

4 – Une finale les pieds dans le sable
C’est les pieds dans le sable et sous les cocotiers, dans le cadre paradisiaque de l’hôtel Grand Bahia Principe de Punta Cana, que s’est déroulée la soirée de gala, forte en émotions et haute en couleurs. Pour l’occasion, les vingt finalistes ont été invités à s’habiller de bleu, blanc et rouge. Car la France et la République dominicaine ne font pas que partager les touristes ; leurs drapeaux nationaux arborent les trois mêmes couleurs. Pour cette soirée pas comme les autres, l’hôtel a mis les petits plats dans les grands.

Une piste lumineuse et un bar, tout droit sortis de la Fièvre du samedi soir, ont été installés sur le sable. Et les barmans (un vrai boys band !) ont ajouté à l’ambiance, tout à la fois torride et fébrile. Au bout d’un insoutenable suspense qui a vu les trois heureuses gagnantes fouiller la plage pour déterrer leurs lingots, Céline Macagno de la Clef des Voyages-Tourcom (Clamart) a emporté le gros lot ; à savoir le lingot de 250 grammes. Ou plutôt son fac-similé car le vrai lingot lui sera remis à Marseille, le 8 septembre. Après cinq jours d’une folle "compétition", les vendeurs ont eu à cœur d’oublier le stress. La nuit sous les sunlights fut chaude, très chaude ! 

5 - Céline, Lucile et Jessica, finalistes!
Exotismes a encore corsé la compétition ; chacune reçoit un parchemin indiquant l’endroit où est enterré son lingot d’or. Ce n’est qu’au bout de cette ultime "épreuve" qu’elles connaîtront leur classement exact. Trois pas en avant, deux pas à gauche… Sur le papier, les lingots sont faciles à trouver. Mais avec l’émotion et les encouragements bruyants des autres candidats, les quelques mètres se transforment en parcours du combattant. La plage est fouillée, retournée ; un vrai champ de bataille ! Lucile est la première à trouver son lingot, caché dans le sable au pied d’un cocotier. C’est celui de 50 grammes, elle finit donc troisième. Dans son sillage, Jessica déterre elle aussi son cadeau, une barre de 100 grammes ; elle est seconde.


6 - Le lingot de 250 grammes est donc promis à Céline
Elle est déclarée vainqueur de cette Ruée vers l’or. A genou dans le sable, elle fouille encore et toujours. Et puis enfin, après de longues minutes, le trésor apparaît ! Les smartphones crépitent, on immortalise le moment. Subjuguée par l’émotion, la jeune femme verse quelques larmes. Intelligente et jolie, elle est désormais riche… Au cours actuel de l’or, elle vient de remporter 9 400 € ; un joli pactole ! Même s’il ne s’agit encore que d’un lingot factice… Les vrais lingots d’or seront remis aux trois gagnantes le 8 septembre sous d’autres cieux, à Marseille.

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

  • Veuillez résoudre l'opération :
     = 
  • Valider

RECHERCHER

DONNEZ VOTRE AVIS

La vente d’activités loisirs par Airbnb vous inquiète-t-elle ?

  • Oui
  • Non
  • Je ne sais pas

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour