webleads-tracker

  • Destination
  • 21/06/2016
  • 12:00

En direct du Pow Wow 2016 à la Nouvelle-Orléans : le marché français a progressé de 6% en 2015

L'an dernier, 1,75 millions de Français sont allés aux USA. La destination vise 100 millions de touristes en 2021 grâce notamment aux actions de communication de Brand USA.
Tour Hebdo :
                En direct du Pow Wow 2016 à la Nouvelle-Orléans : le marché français a progressé de 6% en 2015
Christopher Thompson, CEO de Brand USA, assure que son agence de promotion a permis en trois ans de faire venir 3 millions de touristes supplémentaires. ©US Travel Association

Comme à son habitude depuis sa création en 2010, Brand USA a ouvert les réjouissances à l’IPW, le salon américain du tourisme qui se tient jusqu’au 22 juin à la Nouvelle-Orléans. L’agence de promotion des Etats-Unis financée par l’Esta et les partenariats a dressé un nouveau bilan de son activité.

Brand USA intervient désormais pour marketer la destination sur 36 marchés qui représentent 90% des arrivées touristiques aux USA. Son action est toutefois centrées sur 16 pays en totalisant 83% dont la France qui est toujours annoncée comme devant faire l’objet de mesures particulières de communication. Elle n’a toutefois pas fait partie des 9 "mega fam tour", éductours qui ont emmené 650 agents de voyages issus de six pays (dont la Grande-Bretagne et l’Allemagne pour l’Europe) à la découverte des USA.

"Depuis trois ans, Brand USA a permis une augmentation de 3 millions du nombre de touristes. Ils ont généré plus de 9,5 milliards de dollars de dépenses, permis la création de 50 000 emplois, et représentent un impact économique direct et indirect de 21 milliards de dollars", s’est félicité Christopher Thompson, CEO de Brand USA, dont l’objectif reste de franchir les 100 millions de visiteurs en 2021. En 2015, la destination en a enregistré 75 millions dont 35,2 millions en provenance des marchés lointains.

"Nous restons optimistes d’y parvenir, fort de la croissance de 4,8% du nombre de visiteurs étrangers enregistrée l’an dernier". C’est la croissance des touristes chinois qui devrait aisément permettre de franchir ce cap. Les USA ont ainsi délivré 2,85 millions de visas touristiques l’an dernier, soit une hausse de 53% comparé à l’année précédente.

La France redescend à la 9e place des pays émetteurs

Pour cela, Brand USA table sur des augmentations annuelles en provenance de marchés comme le Canada, le Mexique, la Chine, le Brésil, la Grande-Bretagne et la France. Cette dernière a ainsi affiché en 2015 une croissance de 6% avec 1,75 millions de nos compatriotes qui se sont rendus au pays de l’oncle Sam. Si la France a reculé de la 8e à la 9e place, la hausse des dépenses de nos compatriotes les place désormais dans le top 10 sur ce segment, à la 10e place.

Pour accompagner cette politique, Brand USA annonce le lancement d’une seconde campagne de communication internationale qui sera menée dans 11 pays et en 8 langues. Celle-ci sera basée sur l’association de deux images touristiques opposées concernant un Etat ou une ville et une base line invitant les voyageurs à venir vivre un nouveau chapitre de leur histoire avec les USA. "C’est campagne sera d’abord sociale et digitale", précise Christopher Thompson dont les actions ont déjà permis l’engagement de 42 millions de profils via les médias sociaux.

Seul hic, la France n’est à nouveau pas certaine d’en bénéficier, les nouveaux pays prioritaires annoncés par le boss de Brand USA étant l’Allemagne et la Corée du Sud, ce dernier ayant justement doublé la France pour occuper la 8e des pays émetteurs.

Global Entry pour entrer aux USA en quelques minutes

Face aux critiques récurrentes sur les procédures d’entrée sur le sol américain, Brand USA entend améliorer l’accueil ou plutôt le décor au travers de visuels de promotion et de messages de bienvenue grâce à des partenariats avec les aéroports et les offices du tourisme.

Pour ce qui est de l’attente, les choses s’améliorent également avec le nouveau programme Global Entry mis en place dans 40 aéroports américains par l’U.S Customs and Border Protection. Les Français peuvent ainsi utiliser les nouvelles machines qui permettent de franchir les contrôles rapidement en prenant leur photo et en scannant leur passeport et leurs empreintes.

Une démarche similaire à notre système Parafe. Seules contraintes, outre avoir fait préalablement son Esta, il faut être déjà venu aux USA pour que votre passeport et vos empreintes soient déjà enregistrées. Petit plus, les voyageurs n’ont même plus à remplir le papier bleu de renseignement distribué avant de poser le pied sur le sol américain !

Stéphane Jaladis

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

  • Veuillez résoudre l'opération :
     = 
  • Valider

RECHERCHER

DONNEZ VOTRE AVIS

La vente d’activités loisirs par Airbnb vous inquiète-t-elle ?

  • Oui
  • Non
  • Je ne sais pas

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour