webleads-tracker

  • Transport aérien
  • 16/06/2016
  • 16:38

L'Union européenne publie sa nouvelle liste noire des compagnies aériennes

Parmi les nouveautés de la liste actualisée par Bruxelles : Air Madagascar sort des compagnies blacklistées ainsi que les transporteurs de Zambie....
Tour Hebdo :
                L'Union européenne publie sa nouvelle liste noire des compagnies aériennes
Bruxelles vient de publier la nouvelle version de sa liste noire des compagnies aériennes ©DR

L'Union européenne vient de mettre à jour sa liste noire des compagnies aériennes, disponible intégralement sur son site internet.

Mise en liste noire en 2011, Air Madagascar en sort ce mois-ci avec la nouvelle édition parue aujourd’hui des compagnies bannies par l’Union européenne. Pour la compagnie malgache, cela signifie qu’elle peut reprendre l’exploitation directe par ses navigants des deux Airbus A340 qui desservent notamment Paris et Marseille deux fois par semaine.

Les avions étaient affrétés avec équipage à Air Atlanta Icelandic. Ce sera donc une source importante d’économies permettant de continuer le redressement de la compagnie avec le canadien Gilles Filiatreault, directeur général depuis octobre 2015.

Dans cette nouvelle liste noire, on constate que les compagnies de la Zambie sortent toutes, ce qui correspond à une mise aux normes mondiales de son administration de l’aviation civile. Ce n’est pas encore le cas pour l’Indonésie. Néanmoins, trois de ses compagnies - Citilink, Lion Air et Batik Air – rejoignent la liste des compagnies fréquentables.

216 compagnies aériennes restent sur la liste noire de l'UE

Lion Air est la plus importante compagnie intérieure indonésienne, et demeure donc sur la liste noire de l'Union européenne. La low cost indonésienne affiche près de 500 avions en commande moitié Airbus moitié Boeing.

Enfin, la plupart des avions d’Iran Air sont autorisés à reprendre leurs vols vers l’Europe, une décision qui semble plus diplomatique que technique.

En fait, la sortie de l’embargo permet désormais aux compagnies iraniennes de s’approvisionner auprès des fournisseurs occidentaux pour assurer la maintenance des avions. Il n’est donc plus nécessaire de faire appel à un marché gris de pièces détachées, une procédure incompatible avec les normes de sécurité aérienne.

216 compagnies restent en liste noire. 214 relèvent de 19 états défaillants tandis qu’Iraqi Airways et Bleu Wings Airlines (Surinam) sont exclues à titre individuel.

Thierry Vigoureux
 

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

  • Veuillez résoudre l'opération :
     = 
  • Valider

RECHERCHER

DONNEZ VOTRE AVIS

La vente d’activités loisirs par Airbnb vous inquiète-t-elle ?

  • Oui
  • Non
  • Je ne sais pas

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour