webleads-tracker

  • Salon
  • 16/06/2016
  • 15:42

Le salon DirecTravel veut éteindre la polémique en s'ouvrant aux agences

Christophe Sentuc, l'oganisateur du salon de réceptifs étrangers, assure être en conformité avec le Code du Tourisme, et veut attirer des agences de voyages en plus du grand public.
Tour Hebdo :
                Le salon DirecTravel veut éteindre la polémique en s'ouvrant aux agences
Le salon doit se tenir le 1er et 2 octobre prochains à la Cité de la Mode et du Design.

Christophe Sentuc, organisateur du salon DirecTravel, veut éteindre la polémique, en ouvrant l'événement aux agences de voyages.

Initialement dédié à la clientèle grand public désireuse de rencontrer une petite centaine d'agences réceptives étrangères, le salon était suspecté de para-commercialisme par Les Entreprises du Voyage (ex-Snav) car beaucoup de réceptifs ne sont pas immatriculés par Atout France et n'ont pas le droit de vendre leurs produits en direct.

Christophe Sentuc affirme s'être mis en conformité avec le Code du Tourisme. "A l'exception de ceux qui auront des accords de partenariat avec des agences immatriculées auprès d'Atout France, les opérateurs non-immatriculés ne pourront pas faire autre chose que la promotion de leurs services, sans vendre directement au consommateur. Nous avons clairement stipulé cette interdiction dans notre réglement", assure-t-il.

Entre 8000 et 10 000 visiteurs attendus

De même, il estime que "le salon représente une opportunité inédite de restaurer l'image des agents de voyages en leur permettant d'accéder à une offre innovante, génératrice de forte valeur ajoutée". Il affirme "ouvrir ses portes aux Entreprises du Voyage, qui sont invitées à animer une conférence présentant notamment les garanties offertes par leur immatriculation".

De son côté, Jean-Marc Rozé, secrétaire général des Entreprises du Voyage, commente : "Nous ne serons pas partenaires du salon, car nous le sommes déjà avec les salons IFTM-Top Resa, sur la cible BtoB, et avec le Salon Mondial du Tourisme sur la cible BtoC. Nous irons faire un tour sur DirecTravel, en espérant que les exposants respecteront les règles".

Christophe Sentuc attend entre 8 000 et 10 000 visiteurs. Reste à savoir si les réceptifs se contenteront de faire uniquement de la promotion, si les agences seront tentées de rencontrer des réceptifs alors qu'elles sont souvent déjà en contact avec eux via leur réseau (Selectour Afat, Cediv, Tourcom, Thomas Cook notamment) et si le grand public sera au rendez-vous.

Le salon est prévu le samedi 1er et dimanche 2 octobre à la Cité de la Mode et du design, à Paris.

Catalina Cueto

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

  • Veuillez résoudre l'opération :
     = 
  • Valider

RECHERCHER

DONNEZ VOTRE AVIS

La vente d’activités loisirs par Airbnb vous inquiète-t-elle ?

  • Oui
  • Non
  • Je ne sais pas

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour