webleads-tracker

  • Transport en autocar
  • 13/06/2016
  • 15:00

Ouibus intègre son concurrent Starshipper

Ce partenariat marque une première étape dans la consolidation du secteur du transport en autocar qui a été libéralisé en France avec la loi Macron.
Tour Hebdo :
                Ouibus intègre son concurrent Starshipper
Ouibus va développer sa flotte qui comptera désormais 200 autocars. ©SJ

Attendue par les professionnels, la concentration débute dans le secteur du transport en autocar en France. Sur les cinq opérateurs qui se sont développés dans le sillage de la loi Macron en 2015, Ouibus annonce l’intégration de l'activité de son concurrent Starshipper qui était opérée par 32 transporteurs indépendants. Pour sceller cet accord, Starshipper va prendre 5% de Ouibus, la SNCF conservant les 95% du capital restant.

Passant d’une flotte de 150 à 200 autocars et de 400 à 600 conducteurs, Ouibus va pouvoir développer et conforter son réseau qui comptait 155 liaisons possibles dont 110 en France. Les doublons avec Starshipper sont amenés à disparaître ce qui permettra d’accroître les taux de remplissage des autocars et donc d’améliorer la rentabilité.

A la suite de ce rapprochement, les lignes seront opérées par les autocars en propre de Ouibus, les 8 sous-traitants qui opéraient déjà pour Ouibus (dont Salaün Autocars, Faure Tourisme, Philibert et Verdié) et désormais les 32 PME en franchise. "Nos PME seront plus forte grâce à Ouibus qui possède une grande expertise commerciale, une maitrise de l’outil digital indispensable à la réussite sur ce marché", a estimé dans un communiqué Yves Plessis, président de Starshipper, dont la marque pourrait être amenée à disparaitre dans le cadre de cet accord.

Ouibus lance des dessertes estivales

"Ce partenariat marque une étape essentielle pour nous, c’est un accélérateur de croissance qui nous permet de continuer de construire un modèle solide et de renforcer nos moyens pour développer une offre toujours plus proche des Français", a ajouté Roland de Barbentane, directeur général de Ouibus (ex-iDBUS).

Pour l’été, Ouibus a annoncé par ailleurs la mise en place de lignes saisonnières, du 24 juin au 4 septembre, pour desservir depuis Paris une quinzaine de destinations estivales comme Deauville, La Baule, La Rochelles, Royan, Arcachon, Biarritz, Perpignan, le Cap d’Agde, Avignon, Fréjus, le Parc Astérix et Calais.

Ce rapprochement entre Ouibus et Starshipper pourrait être le préambule à d’autres partenariats entre certains des autres gros opérateurs circulant dans l’Hexagone : Isilines, Flixbus et Megabus. L’ensemble de ces transporteurs exploiteront plus de 200 lignes et auront créé entre 2 000 et 3 000 emplois directs en France à fin 2016, selon les estimations d’Emmanuel Macron, le ministre de l’Economie.

S.J.

 

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

  • Veuillez résoudre l'opération :
     = 
  • Valider

RECHERCHER

DONNEZ VOTRE AVIS

La vente d’activités loisirs par Airbnb vous inquiète-t-elle ?

  • Oui
  • Non
  • Je ne sais pas

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour