webleads-tracker

  • Transport aérien
  • 31/05/2016
  • 12:00

Laurent Magnin (XL Airways) : "On n'embauche pas des hôtesses thaïlandaises comme Norwegian!"

Alors que XL Airways inaugure demain la liaison Paris-CDG/Los Angeles et annonce la desserte de trois destinations à Cuba, le Pdg précise sa stratégie de développement.
Tour Hebdo :
                Laurent Magnin (XL Airways) : "On n'embauche pas des hôtesses thaïlandaises comme Norwegian!"
Laurent Magnin, le Pdg de XL Airways, poursuit sa stratégie de développement en low cost long-courrier. ©DR

XL Airways s’apprête à inaugurer le 1er juin la liaison Paris-CDG/Los Angeles (jusqu’à 3 vols directs par semaine) et vient d’annoncer la desserte de trois destinations à Cuba à partir de décembre prochain (2 vols par semaine). Laurent Magnin a accordé une interview à Tour Hebdo en avant-première, dans laquelle il détaille le développement de son réseau et sa stratégie face à la concurrence.

Tour Hebdo : Pourquoi Los Angeles ?

Laurent Magnin : Los Angeles, c’est le final du premier cercle. Après le lancement de New York en 2009, nous avions l’ambition de desservir la totalité des villes américaines connues des Français : New York, San Francisco, Miami et Los Angeles. Nous avions aussi ouvert une liaison Las Vegas, mais nous l’avons refermée car c’est une destination beaucoup trop saisonnière et avec aucun client américain, alors que notre ambition affichée est de ne plus nous limiter à la seule clientèle française.

Le levier de croissance le plus important, c’est de considérer la France comme la première destination touristique mondiale et de s’occuper des centaines de touristes étrangers potentiels plutôt que des 63 millions de Français. Actuellement, les Américains représentent 40% de nos passagers sur nos lignes Etats-Unis, ce qui est énorme et, pour être honnête, très au-dessus de nos prévisions. On s’était dit qu’on n’allait pas pouvoir facilement faire de marketing massif parce que cela coûte une fortune aux Etats-Unis et que nous n’aurions donc pas de clients américains. En fait, ce n’est pas du tout ce qui s’est passé. Du reste, c’est la preuve par A+B que nous sommes la compagnie la moins chère en transatlantique. Et en vols directs, j’insiste !

THO : Quels sont vos objectifs de remplissage et les premières tendances de vente ?

L.M. : Quand nous lançons des lignes, nous avons des objectifs de remplissage agressifs dès le départ, de l’ordre de 85% à 90%. On n’est pas là pour se balader avec 70% de remplissage. Ce n’est pas notre métier, surtout quand on vend à bas prix. Les tendances de réservation sont bonnes sur le marché français, un peu en retard sur le marché américain parce que l’image de la France n’est pas au top actuellement.

THO : Quelle est la stratégie de XL Airways face à la concurrence ?

L.M. : J’ai cru m’étouffer en lisant que Norwegian proposait les meilleurs tarifs sur New York, alors qu’il faut payer en plus le repas et la valise ! Qui a inventé les Antilles et New York à 399€ ? C’est XL Airways et c’est ma vraie fierté, cette bataille du pouvoir d’achat. Et puis, on ne se contente pas de vendre des billets d’avion. Il y a une philosophie derrière. Je mène une politique sociale, je n’ai pas eu de grève depuis dix ans et, moi, je n’embauche pas des hôtesses thaïlandaises, comme Norwegian !

THO : Prochaine étape, Cuba. Envisagez-vous de partir vers d’autres horizons, par exemple en Asie ?

L.M. : Je crois énormément en Cuba et nous amplifierons sans doute le plan de vol dans les années à venir. Nous allons aussi retourner en Asie d’ici très peu d’années, avec des vols point à point. La clé, pour les Etats-Unis comme pour l’Asie, c’est toujours le prix et le vol direct. Les compagnies du Golfe ne sont pas propriétaires des clients européens et asiatiques. Elles constituent aujourd’hui une bulle, avec un système tronqué de subventions et on verra comment évolue le prix du pétrole… Je tiens d’ailleurs à les remercier d’avoir su créer des flux de trafic importants, dont les compagnies européennes vont pouvoir profiter !

Propos recueillis par Céline Baussay

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

  • Veuillez résoudre l'opération :
     = 
  • Valider

RECHERCHER

DONNEZ VOTRE AVIS

La vente d’activités loisirs par Airbnb vous inquiète-t-elle ?

  • Oui
  • Non
  • Je ne sais pas

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour