webleads-tracker

  • Transport aérien
  • 20/05/2016
  • 16:30

Crash d’Egyptair : les premiers débris de l’avion retrouvés

Alors que les causes de l'accident ne sont pas encore connues, des effets personnels et des débris du vol MS804 ont été retrouvés ce matin en mer Egée.
Tour Hebdo :
                Crash d’Egyptair : les premiers débris de l’avion retrouvés
Des débris et des effets personnels des passagers du vol Egyptair MS804 ont été retrouvés le 20 mai au nord-ouest d'Alexandrie ©Googlemap

Des informations contradictoires circulent sur l’accident. Rien ne confirme encore un acte malveillant.

Ce matin, dans le sud de la mer Égée, au large des côtes égyptiennes à environ 290 km au nord-ouest d’Alexandrie ont été retrouvés des effets personnels et des débris de l’appareil, selon l’armée égyptienne à la recherche de l’Airbus A320 d’Egyptair disparu jeudi matin.

La météo est clémente avec une mer plate, un plafond nuageux qui ne gêne pas le vol des avions de recherche. La visibilité horizontale est bonne.

L’identification des objets flottants retrouvés et leur état permettra peut-être d’avancer dans l’enquête. Rien ne permet d’étayer sérieusement l'hypothèse d'un attentat, même si elle est envisagée par l'Égypte et par plusieurs experts en raison de l'absence totale de message de détresse émis par l'équipage avant la chute brutale de l'appareil.

A ce sujet, la crédibilité de la compagnie Egyptair a été entamée après l’annonce injustifiée d’un message de détresse. Idem pour des "débris retrouvés" dès jeudi, une information démentie par l’armée grecque. Ce n’était que du bois flottant.

"Les recherches se poursuivent et nous sommes en train de retirer de l'eau tout ce que nous trouvons", a annoncé l'armée égyptienne. Grâce à ces premiers débris, les autorités espèrent comprendre comment le vol MS804 a brusquement disparu des écrans radar dans la nuit de mercredi à jeudi alors qu'il survolait, sans problème apparent et dans un ciel clair, la Méditerranée orientale de Grèce vers Alexandrie et Le Caire.

La position de l'épave n'est pas encore localisée

A 00h37 GMT, l'avion, qui se trouvait à une altitude de 37 000 pieds (près de 11 200 m), "a effectué un virage de 90 degrés à gauche puis de 360 degrés à droite en chutant de 37 000 à 15 000 pieds" avant de disparaître des radars, a indiqué le ministre grec de la Défense, Panos Kammenos. Ces manœuvres interpellent car l’avion semblait alors contrôlable.

Les sauveteurs vont s’efforcer de récupérer les enregistreurs de vol qui permettront de connaître le déroulement du vol et de l’accident. Tous deux sont situés dans la queue de l’appareil. Pour les repérer sous l’eau, des "pingers", des émetteurs aux ondes compatibles avec la propagation sous l’eau sont fixés aux boites noires. Ils peuvent émettre pendant 30 jours mais des compagnies aériennes comme Air France ont porté la durée à 90 jours en les équipant d’une batterie plus puissante.

Faute de connaître la position de l’épave, on ne sait ni quelle est la profondeur, ni quelle est la nature des fonds. Certaines fosses de la Méditerranée atteignent 2 500 mètres, ce qui nécessitera des robots sous-marins.

L'Airbus A320 transportait 66 personnes. Parmi les 56 passagers, figuraient 30 Égyptiens et 15 Français, un petit garçon et deux bébés.

Thierry Vigoureux

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

  • Veuillez résoudre l'opération :
     = 
  • Valider

RECHERCHER

DONNEZ VOTRE AVIS

La vente d’activités loisirs par Airbnb vous inquiète-t-elle ?

  • Oui
  • Non
  • Je ne sais pas

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour