webleads-tracker

  • Destination
  • 19/05/2016
  • 15:51

Les calèches pour touristes à Montréal interdites jusqu'à nouvel ordre

Soucieux du bien-être des chevaux mais aussi de la protection des piétons, la mairie de Montréal met fin aux balades en calèche, le temps de mettre en place un nouveau réglément.
Tour Hebdo :
                Les calèches pour touristes à Montréal interdites jusqu'à nouvel ordre
La mise en place d'un réglement pour encadrer l'activité des promenades calèches devrait prendre au moins un an. Pendant ce temps, les touristes ne pourront plus recourir à ce moyen de transport pour visiter le Vieux Montréal. ©Jeangagnon / Wikipedia

Les touristes ne pourront plus se laisser promener à bord de calèches dans le vieux Montréal cet été après leur interdiction annoncée hier par la mairie. "Nous mettons fin à l'exploitation des calèches", après plusieurs incidents impliquant des chevaux, a indiqué le maire de l'agglomération montréalaise Denis Coderre. "La situation a assez duré et il en va du bien-être des chevaux et de la sécurité des piétons", a t-il ajouté. 

L'administration veut "réformer cette industrie" touristique dans les rues du vieux quartier de la ville et du port pour adopter, d'ici un an, "un nouveau règlement sur les véhicules hippomobiles" destiné à "assurer le bien-être des chevaux", a promis le maire.

Les organisations de défense des animaux avaient protesté après des accidents où les chevaux avaient été mis en danger. Mercredi, Alanna Devine, de la Société de la prévention de la cruauté envers les animaux (SPCA), s'est félicitée de la fin d'une "activité archaïque".

Le mois dernier, un cheval avait échappé à la surveillance de son cocher et un véhicule avait percuté la calèche, provoquant la chute de la monture. L'an dernier, un cheval avait été sérieusement blessé après avoir glissé sur une plaque de métal.

Même problématique à New York

Si les cochers vont être remboursés de leur permis annuel, cette décision les prive néanmoins de leur gagne-pain. Propriétaire de deux juments et cocher depuis 33 ans, Alain Boisvert a exprimé sa colère face à cette décision brutale. "Est-ce que je mets une pancarte à vendre ?", a-t-il dit sur la chaîne RDI, déplorant l'absence de concertation avant que la mairie ne prenne cette décision.

Les balades en calèches sont aussi sources de polémique à New York. Alors que le maire de la ville, Bill de Blasio, avait fait de la suppression des calèches de Central Park une de ses promesses de campagne, deux ans après sa prise de fonction, les calèches promènent toujours les touristes. Le maire a proposé en janvier un accord prévoyant de diminuer de moitié le nombre des chevaux tirant ces calèches et de les réinstaller dans d'anciennes écuries de Central Park afin de leur éviter de traverser les rues de New York pour rejoindre le célèbre parc.

Mais la situation reste au point mort, l’accord ayant suscité de vives réactions, de la part des propriétaires de chevaux, des défenseurs des animaux et des contribuables grinçant des dents à l’idée de financer la rénovation des écuries.

F.B. avec AFP

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

  • Veuillez résoudre l'opération :
     = 
  • Valider

RECHERCHER

DONNEZ VOTRE AVIS

La vente d’activités loisirs par Airbnb vous inquiète-t-elle ?

  • Oui
  • Non
  • Je ne sais pas

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour