webleads-tracker

  • Croisière
  • 03/05/2016
  • 16:45

Carnival dessert Cuba avec sa nouvelle compagnie Fathom

La reprise des relations diplomatiques entre les Etats-Unis et Cuba permet le retour d’une première compagnie américaine et de passagers cubains qui avaient émigré.
Tour Hebdo :
                Carnival dessert Cuba avec sa nouvelle compagnie Fathom
L’Adonia est arrivé hier à La Havane, premier paquebot américain à faire escale dans l’île depuis cinquante ans. ©DR

C’est hier qu’un paquebot américain a fait escale pour la première fois à La Havane depuis la révolution cubaine en 1959 et la mise en place de l’embargo en 1962. Un événement rendu possible par le réchauffement des relations diplomatiques entre les Etats-Unis et l’île communiste où le président américain Barack Obama est même venu en visite officielle en mars dernier.

Le paquebot avec 704 passagers à son bord était l’Adonia de Fathom, compagnie créée ex nihilo par le géant américain Carnival Corporation pour proposer ces croisières cubaines depuis Miami. Outre deux jours passés à La Havane, le navire a fait également escale une journée à Santiago de Cuba et à Cienfuegos lors de ce périple d’une semaine dans les Caraïbes (les autres jours étant passés en mer). Deux à trois croisières sont programmées chaque mois à partir de 2 100 dollars (1 440 euros).

Pour opérer ces croisières, Fathom les présente comme un échange culturel avec la population cubaine, ce biais étant l'un des douze possibles pour les Américains de voyager dans l'île (avec les rencontres sportives, les échanges universitaires, les événements religieux…).

Le succès devrait être important auprès des émigrés cubains installés aux Etats-Unis (au nombre de 2 millions) dont Miami est le bastion, Carnival ayant obtenu après de longues négociations de pouvoir embarquer à bord de l’Adonia des passagers mais aussi des membres d’équipage nés à Cuba. Avec une distinction toutefois entre ceux qui ont quitté l’île avant 1971 et qui doivent disposer d’un visa spécial et les autres qui peuvent désormais voyager à Cuba avec leur passeport cubain.

Les compagnies européennes déjà présentes à Cuba

Cette permission accordée à Fathom pourrait ouvrir la voie à d’autres opérateurs américains et notamment toujours à Carnival Corp. qui exploite une dizaine de compagnies de croisières. Interrogée il y a quelques jours, Costa Croisières, elle aussi filiale de Carnival, nous a précisé par la voix de sa porte-parole "qu'il était encore trop tôt pour faire des projets mais que la compagnie étudiait la possibilité d'y opérer des croisières à l'instar d'autres zones de navigation à travers le monde".    

A la différence de Costa qui évitait Cuba en tant qu'entité de groupe américain, les autres compagnies de croisières européennes n’étaient pas confrontées à cette question de l’embargo et étaient de longue date présentes à Cuba.

Depuis plusieurs saisons, elles profitent d’ailleurs de l’engouement pour la destination, à l’image de MSC Croisières, qui y positionnera un second navire, le MSC Armonia (au côté du MSC Opéra), pour la saison hiver 2016-2017. Star Clippers y effectuera des croisières depuis Cienfuegos avec le Star Flyer.

Celestyal y sera présent avec le Crystal, qui pourrait y être positionné à l’année afin de répondre à la demande. Dernier en date, Kuoni annonce le lancement de deux croisières Cuba sur le M/S Hamburg fin 2017 et début 2018. La croisière représente un moyen de découverte de l’île tout en répondant à l’épineuse question de l’hébergement à Cuba (surbooking, hôtels décrépis, service déficiant…) puisque les clients résident à bord du paquebot.

Stéphane Jaladis

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

  • Veuillez résoudre l'opération :
     = 
  • Valider

RECHERCHER

DONNEZ VOTRE AVIS

La vente d’activités loisirs par Airbnb vous inquiète-t-elle ?

  • Oui
  • Non
  • Je ne sais pas

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour