webleads-tracker

  • Croisière
  • 28/04/2016
  • 14:46

Naufrage du Costa Concordia : Francesco Schettino est jugé en appel

Le procès en appel de l’ancien commandant du paquebot Costa Concordia, condamné en première instance à 16 ans de prison, a débuté aujourd'hui.
Tour Hebdo :
                Naufrage du Costa Concordia : Francesco Schettino est jugé en appel
La défense de Francesco Schettino remet en cause la reconstitution du naufrage du Costa Concordia durant laquelle il s'agissait notamment d'établir l'attitude du commandant durant les procédures d'évcuation de la tragédie du 13 janvier 2012. ©Rvongher / Wikipedia

Le procès en appel de Francesco Schettino, a débuté ce jeudi matin à Florence. En février 2015, l’ex commandant du paquebot Costa Concordia, a été condamné à seize ans de prison et un mois d’arrêts domiciliaires en première instance.

Cette peine lui a été infligée pour avoir provoqué "de façon volontaire" le naufrage et aussi pour abandon de navire et homicides involontaires. Au total, 32 passagers sont décédés. Selon ses avocats, Francesco Schettino qui était absent lors de cette première audience, n’assistera pas à son procès. Dans un mémoire adressé aux magistrats du tribunal de Florence, l’ancien commandant a déclaré que ce procès "est beaucoup trop médiatisé" et qu’il souhaite éviter une "nouvelle surexposition médiatique".

La défense conteste la reconstitution du naufrage

Toutes  les parties impliquées ont fait appel contre le premier verdict. D’abord, le parquet de Grossetto en Toscane qui réclame comme l’an dernier, une peine de vingt six ans et trois mois d’emprisonnement. Puis, les parties civiles qui demandent une augmentation des indemnités. Enfin, le croisiériste Costa Crociere condamné à verser 10 M€ aux parties civiles.

La défense de Francesco Schettino requière l’acquittement de son client au prétexte que le premier verdict a été prononcé sur la base d’une série d’erreurs, à commencer par la reconstitution du naufrage. Selon les avocats du commandant, ce dernier ne s’est pas enfui pendant les opérations d’évacuation alors que de nombreux passagers étaient encore à bord. Au contraire affirment-ils, le commandant a essayé de sauver des vies.

La date de la prochaine audience n’est pas encore fixée.

Ariel F. Dumont

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

  • Veuillez résoudre l'opération :
     = 
  • Valider

RECHERCHER

DONNEZ VOTRE AVIS

La vente d’activités loisirs par Airbnb vous inquiète-t-elle ?

  • Oui
  • Non
  • Je ne sais pas

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour