webleads-tracker

  • Distribution
  • 19/04/2016
  • 16:02

Selectour Afat : les trois dossiers auxquels Laurent Abitbol veut s'atteler

Enfin, le président du groupe Marietton s'est fait élire administrateur du réseau volontaire dont il est le plus gros adhérent. Il livre ses premières impressions.
Tour Hebdo :
                Selectour Afat : les trois dossiers auxquels Laurent Abitbol veut s'atteler
Laurent Abitbol, président du directoire de Marietton Développement, compte 85 agences adhérentes à Selectour Afat. ©CC

Laurent Abitbol, président du groupe Marietton, s'est fait élire administrateur du réseau Selectour Afat hier, lors de l'assemblée générale extraordinaire.

Elu en tête du scrutin, avec 171 voix, il reconnaît lui-même que "c'est une surprise !", alors que lors du dernier vote, en juin 2015, il avait essuyé un échec cuisant…

"Cela signifie peut-être que les adhérents veulent plus d'économie et de stratégie", lance-t-il.

En début d'après-midi, interviewé à la pause du premier conseil d'administration où il siège, avec 16 autres administrateurs, il donne ses premières impressions : "C'est un premier conseil très agréable, et bien structuré. Il y a eu une partie administrative puis un ordre du jour de mise en route. Je pense que les grands sujets arriveront en juin après l'assemblée générale et les autres élections".

Trois dossiers lui tiennent particulièrement à cœur : la réflexion sur la marque Selectour Afat, qu'il juge "trop longue et pas belle" ; la redistribution des super-commissions aux adhérents, qu'il estime "impérative" ; et la stratégie autour de l'agence de demain.

En tant que dirigeant d'un grand groupe de tourisme (production et distribution), qui dépasse le milliard d'euros de volume d'affaires, il estime pouvoir apporter un regard différent sur le modèle économique de l'agence.

Prochaines élections le 23 juin 2016

Concernant les prochaines élections, elles se dérouleront le jeudi 23 juin, lors de l'assemblée générale ordinaire. Il y aura six administrateurs sortants : ceux qui ont été les moins bien élus hier, c'est-à-dire Alain-Philippe Jomeau, Yves Kimmoun et Valéry Muggeo ; ainsi que Jean-Pierre Mas, Didier Calas et Jean-Luc Dufrenne, dont les mandats arrivent à expiration.

Ils peuvent tous se représenter mais il n'y aura que cinq postes à pourvoir (deux pour une durée de quatre ans, et trois pour une durée de deux ans), puisque la réduction du nombre d'administrateurs a été adoptée hier. Le conseil passera progressivement de 18 à 14 membres d'ici 2018. 

De même, les élections se dérouleront tous les deux ans à partir de 2018, contre tous les ans actuellement.

Quant au poste de président du conseil d'administration, occupé à ce jour par Dominique Beljanski, il sera valable deux ans au lieu d'un. Dominique Beljanski peut toutefois se représenter cette année car son mandat initial court jusqu'en 2017.

Catalina Cueto

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

  • Veuillez résoudre l'opération :
     = 
  • Valider

RECHERCHER

DONNEZ VOTRE AVIS

La vente d’activités loisirs par Airbnb vous inquiète-t-elle ?

  • Oui
  • Non
  • Je ne sais pas

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour