webleads-tracker

  • Croisière
  • 19/04/2016
  • 10:00

Costa Croisières mise de plus en plus sur la Chine... au détriment de l'Europe ?

La compagnie de croisières va retirer le Costa neoRomantica du marché européen pour le dédier à l’année à la région Asie à partir d’avril 2017.
Tour Hebdo :
                Costa Croisières mise de plus en plus sur la Chine... au détriment de l'Europe ?
Le neoRomantica sera le cinquième navire Costa positionné en Asie à partir du printemps 2017. ©Costa Croisières

Costa Croisières mise plus que jamais sur le marché chinois, qui connaît une importante croissance ces dernières années. Depuis plusieurs semaines, la compagnie enchaîne ainsi les annonces destinées à prendre des parts sur cet incroyable marché des vacances en Chine qui représente des millions de clients potentiels pour la croisière. Dernière en date en fin de semaine dernière, Costa dévoile son intention de retirer le Costa neoRomantica du marché européen pour le dédier à l’année à la région Asie à partir d’avril 2017.

D’une capacité de 1 800 passagers, le Costa neoRomantica sera ainsi le cinquième navire de la flotte positionné en Asie pour ces croisières "Italie en mer" spécialement adaptées à la clientèle asiatique en général et chinoise en particulier. A son arrivée début avril 2017 à Shanghai, le navire fera d’ailleurs l’objet d’une rapide adaptation afin de coller aux goûts et attentes de ces passagers exigeants. Le premier départ est prévu le 24 avril 2017, cinq jours seulement après l’arrivée du quatrième navire, le Costa Fortuna.

"Nous allons continuer à nous développer de manière significative sur le marché des croisières en Asie, notamment en Chine, qui deviendra le deuxième marché du secteur [derrière les Américains, ndlr] d’ici 2020", précise dans un communiqué Michael Thamm, le Pdg du groupe Costa, qui avait été le premier croisiériste à prendre pied sur ce marché dès 2006.

Un marché asiatique de 1,4 million de passagers en 2014

Outre les cinq paquebots positionnés en Asie à partir du printemps 2017 (avec les Costa Victoria, Atlantica, Serena, Fortuna et donc neoRomantica), Costa Asia recevra en 2019 et 2020 deux paquebots neufs qui ont été récemment commandés aux chantiers navals italiens Fincantieri. De quoi répondre à une forte demande pour des croisières courtes avec quelque 700 000 passagers chinois en 2014 (+79% par rapport à 2012 !) selon la Clia, la Chine représentant plus de la moitié du marché asiatique.

Outre Costa, les principales compagnies de croisières sont d'ailleurs aussi présentes sur ce lucratif marché, tels Royal Caribbean, Princess Cruises, MSC (au travers d’un affrètement), sans oublier NCL à partir de 2017.

Reste que Costa semble donner l’impression de déshabiller son flanc européen pour profiter de la croissance du marché Asie qui pourrait représenter rapidement plusieurs millions de passagers. Et dans ce cas précis, de dégarnir sa neoCollection qui ne disposerait plus que de deux navires avec les neoRiviera et neoClassica. Une vision que balaye d’un revers de la main Costa Crociere, qui rappelle d'abord avoir aussi commandé deux paquebots pour le marché européen, livrables en 2019 et 2020.

"Costa reste fortement lié à la Méditerranée soutenue par la forte demande en Italie ainsi que sur les principaux marchés européens que sont la France et l’Espagne", nous précise une porte-parole de la compagnie. Et d’ajouter : "Concernant la neoCollection, celle-ci est rattachée à des itinéraires spécifiques qui figurent toujours sur et font partie de la programmation à venir".

S.J.

 



 

 

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

  • Veuillez résoudre l'opération :
     = 
  • Valider

RECHERCHER

DONNEZ VOTRE AVIS

La vente d’activités loisirs par Airbnb vous inquiète-t-elle ?

  • Oui
  • Non
  • Je ne sais pas

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour