webleads-tracker

  • Avion
  • 11/04/2016
  • 16:00

Vol Air Europa en Boeing 787

Nous avons testé le nouveau Boeing Dreamliner d'Air Europa lors d’un vol spécial UX787 inaugural au-dessus de l'Espagne au départ et à l'arrivée de Madrid.
Tour Hebdo :
                Vol Air Europa en Boeing 787
Air Europa a reçu son premier B787 Dreamliner la semaine dernière ©DR

Air Europa en classe économique en B787

Deuxième compagnie espagnole, Air Europa, membre de SkyTeam, vient de recevoir son premier Boeing 787 Dreamliner d’une commande de 22. Nous avons testé cet appareil à l’occasion d’un vol inaugural court Madrid-Madrid, à basse altitude, donc peu confortable. Aussi ne retrouve-t-on pas toutes les rubriques habituelles d’un voyage (enregistrement, salons, embarquement, etc.). Ces B787, au fur et à mesure des livraisons, voleront de Madrid vers Miami, Bogota, Saint-Domingue et New York.

Confort

Les 274 sièges sont disposés 3-3-3 en classe économique et les rangées espacées de 79 cm. On compte 43 à 44 cm de largeur entre accoudoirs. Ce sont les standards d’une classe densifiée de compagnie à vocation touristique. Le siège lui-même est très classique avec une pochette en tissu pour y serrer notamment des journaux, une tablette et à la partie supérieure un écran vidéo. Pas de porte-verre ou de rangement dédié aux lunettes ou au téléphone. Le faisceau lumineux de l’éclairage individuel est assez étroit, demandant de positionner précisément le livre que l’on veut lire.

Les coffres à bagages sont généreux en volume et permettent de ranger les valises de cabine sur la tranche, donc d’en loger beaucoup plus que dans les anciens racks.

En classe affaires, les 22 places de la cabine avant sont disposées en rangées 2-2-2 et celles situées près des hublots n’ont donc pas accès aux allées centrales. Les sièges-coques se transforment en lits de 203 cm de long et 56 cm de large

Si la pressurisation à bord du Boeing 787 a été particulièrement soignée, ce qui est un facteur de réduction de fatigue sur les longs vols l’insonorisation reste perfectible par rapport aux Airbus A350 ou A380.

Innovation du B787 (que l’on trouvait déjà sur le Dassault Mercure d’Air Inter), les hublots s’occultent électriquement avec des filtres polarisants sans le volet habituel. Outre la commande individuelle, l’équipage peut intervenir sur l’ensemble des hublots, par exemple, pour les rendre transparent à l’atterrissage ou noir la nuit.

Divertissements

L’écran de 10,6 pouces (17 pouces en classe affaires) est tactile, facile d’utilisation et ne demande donc pas de télécommande. Le programme de divertissement, commun à toutes les classes, est moderne, bien fourni en films et en série même si une petit vingtaine est en français. Différentes animations en images virtuelles montrent la position de l’avion en route.

Chaque siège dispose d’une prise USB et d’une prise casque. En classe économique, trois passagers doivent se partager deux prises de courant, qui sont individuelles en classe affaires.

Testé par Thierry Vigoureux le 6 avril 2016

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

  • Veuillez résoudre l'opération :
     = 
  • Valider

RECHERCHER

DONNEZ VOTRE AVIS

La vente d’activités loisirs par Airbnb vous inquiète-t-elle ?

  • Oui
  • Non
  • Je ne sais pas

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour