webleads-tracker

  • Croisière
  • 30/03/2016
  • 15:25

Comment Star Clippers prépare l'avenir

Le fondateur Mikael Krafft est venu à Paris promouvoir sa compagnie et présenter son quatrième grand voilier qui débutera ses croisières au printemps 2018.

Lire aussi :

Tour Hebdo :
                Comment Star Clippers prépare l'avenir
Mikael Krafft et sa fille Marie, directrice des ventes Europe, avaient choisi le cadre chic du Yacht Club de France pour présenter les projets de Star Clippers. ©SJ

Mikael Krafft, fondateur et propriétaire de la compagnie Star Clippers, était ce matin de passage à Paris pour présenter le futur fleuron de sa flotte, le Flying Clipper, en cours de construction à Split dans le plus grand chantier naval de Croatie. Réalisé pour moitié, le futur plus grand navire à voiles carrées au monde devrait être livré fin 2017. "Les chantiers pouvant avoir plusieurs mois de retard, nous avons préféré programmer les premières croisières au printemps 2018. L’ouverture des ventes en 2017 sera de même liée à l’avancée du bateau", confie l’entrepreneur suédois qui a fait fortune dans le fret maritime.

Pour sa première saison estivale, le Flying Clipper restera en Méditerranée, effectuant des croisières depuis Civitavecchia (le port de Rome), Venise, Athènes… "Des escales à Cannes et Monaco durant l’été sont fort probables", ajoute-t-il. Le bateau sera ensuite positionné aux Caraïbes durant l’hiver 2018-2019 avec des navigations à la voile (80% du temps sous ces alizés contre 40% en Méditerranée) depuis La Barbade, les Grenadines…

Un investissement de 100 M€

Le grand voilier pourrait également faire un passage par Bordeaux où le France II, dont il sera la réplique, fut construit. En effet, après le Royal Clipper inspiré du Preussen, Mikael Krafft a décidé de rendre hommage à ce mythique voilier français qui a disparu en 1922 sur des hauts-fonds au large de la Nouvelle-Calédonie.

Long de plus de 160 mètres et large de 18 mètres, le Flying Clipper sera plus grand que le Royal Clipper avec une capacité de 300 passagers contre 227 croisiéristes pour la troisième unité lancée en l'an 2000. Le cinq-mâts disposera pour cela de 150 cabines, dont 34 suites de luxe avec balcon et 4 suites armateur qui bénéficieront d’un room service 24h/24. Un investissement de 100 M€ pour la compagnie de croisières.

Encadrés par 140 membres d’équipage, les passagers auront à leur disposition trois piscines, un spa, un vaste restaurant sur deux ponts et deux salles à manger privatives, un pont arrière pour les activités nautiques… "Nous offrons à nos passagers le plus de mètres carrés de pont soleil de toute l’industrie de la croisière", assure le Pdg qui a lancé Star Clippers en 1991 avec le Star Flyer puis le Star Clipper, élégants jumeaux de quatre mâts et 170 passagers.

Nécessité de progresser sur le marché français

Star Clippers fait naviguer aujourd’hui quelque 21 000 passagers par an (dont 60% de repeaters) avec l’Europe comme premier marché. Mikael Krafft n’a toutefois pas souhaité communiquer les résultats enregistrés en France. "C’est un marché qui va grandir plus que les autres d’ici trois ou quatre ans car il était moins mature", prévoit-il. Les chiffres 2016 devraient déjà bénéficier de l’affrètement du Star Clipper par Jet tours le temps de deux croisières estivales en Méditerranée.

"Star Clippers essaye d’avoir plus de visibilité en agence car c’est un produit de niche. Notre équipe assure des formations pour faire comprendre que nous proposons un produit croisière différent des autres opérateurs mais que tout est francisé à bord : les programmes, les annonces, les menus… Nos bateaux naviguent à la voile mais il n’est pas nécessaire d’être voileux pour apprécier ces navigations", complète Marie Krafft, directrice des ventes Europe et fille de l’armateur.

Ces actions et les campagnes de communication pour soutenir la croissance sur tous les marchés seront d’autant plus nécessaires pour Star Clippers que la compagnie devra dès 2018 remplir à l’année le Flying Clipper qui représentera une augmentation des capacités supérieure à 50% !

S.J.

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

  • Veuillez résoudre l'opération :
     = 
  • Valider

RECHERCHER

DONNEZ VOTRE AVIS

La vente d’activités loisirs par Airbnb vous inquiète-t-elle ?

  • Oui
  • Non
  • Je ne sais pas

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour