webleads-tracker

  • Transport aérien
  • 30/03/2016
  • 12:32

Air Caraïbes s'organise pour faire face à trois week-ends de grève en avril

Les navigants craignent que la nouvelle low cost French Blue fasse de l’ombre à leur compagnie.
Tour Hebdo :
                Air Caraïbes s'organise pour faire face à trois week-ends de grève en avril
Avec les vacances scolaires de printemps, les dates de grève choisies par les syndicats d'Air Caraïbes seront très pénalisantes pour les passagers. ©Dxme/Flickr'Air Caraïbes so

Le groupe Dubreuil connaît avec French Blue, sa low cost long-courrier récemment lancée, les mêmes problèmes qu’Air France avec sa filiale Transavia. Les navigants veulent maîtriser le périmètre d’activité des sociétés de transport aérien du groupe. Conséquence, cinq syndicats de navigants d’Air Caraïbes International (ACI), la compagnie transatlantique lancée par Dubreuil en 2003 qui dessert les Antilles et la Guyane, lancent un appel à la grève pour trois week-ends en avril, du 15 au 17, du 22 au 24 et du 29 au 1er mai. Ces dates sont très pénalisantes pour les passagers, avec les vacances scolaires de printemps. Reste toutefois à formaliser ces arrêts de travail et à déposer les préavis réglementaires, mais aussi à négocier.

Le communiqué intersyndical stipule qu’"en créant la nouvelle compagnie French Blue, le Pdg du groupe Dubreuil indique vouloir lancer la première compagnie low cost long-courrier française dans le but de conquérir de nouvelles parts de marché et de nouveaux territoires. Les salariés d'Air Caraïbes Atlantique craignent que ce lancement ne se fasse au détriment de leur propre compagnie et ne mette en péril son avenir et ses emplois".

400 salariés recrutés d'ici deux ans

Et de souligner que la croissance de la flotte de French Blue est plus importante que prévue. En effet, deux A330-300 et deux A350-300 sont attendus pour l’été 2018. Surtout, la low cost va recruter 400 personnes d’ici à deux ans avec un nouveau contrat de travail, différent de celui d’Air Caraïbes International. Celui-ci sera conforme à la nouvelle réglementation européenne sur les flight times limitations (FTL) qui entre en vigueur. Elle permettra aux pilotes de French Blue de voler 800 heures par an. Ce sont 50 heures de plus que ceux d’Air Caraïbes International, soit sensiblement deux rotations vers les Antilles par an. Combinée à des avions densifiés, cette hausse de la productivité doit permettre à la low cost d’offrir aux passagers des tarifs de 10% inférieurs à ceux du marché classique.

Les syndicats d’ACI craignent également que le groupe Dubreuil soit tenté de développer davantage French Blue, moins coûteuse, qu’Air Caraïbes International. Une stratégie qui devrait permettre d’accéder à de nouveaux marchés comme La Réunion ou Maurice.

La direction du groupe Dubreuil, que nous avons interrogée, "ne souhaite pas faire de commentaire" mais rappelle que "la compagnie se développe de façon pérenne depuis le plus de dix ans" et qu'Air Caraïbes "enregistre une croissance". A l’exception d’une seule année, l’activité transatlantique a toujours été bénéficiaire et Air Caraïbes International est aujourd’hui la seule compagnie française privée bénéficiaire.

Se présenter trois heures avant l'embarquement

En attendant de connaître l’ampleur du mouvement avec les déclarations des grévistes selon la loi Diard, Air Caraïbes annonce qu’elle entend assurer l’ensemble de son programme de vols long-courriers et s'organise afin de limiter au maximum les éventuelles perturbations. 

La compagnie demande également à ses passagers de bien vouloir se présenter trois heures avant l’embarquement de leur vol. Le site Internet www.aircaraibes.com sera mis à jour très régulièrement pendant la période du préavis pour tenir informés les passagers de l'évolution de la situation.

Thierry Vigoureux

 

 

 

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

  • Veuillez résoudre l'opération :
     = 
  • Valider

RECHERCHER

DONNEZ VOTRE AVIS

La vente d’activités loisirs par Airbnb vous inquiète-t-elle ?

  • Oui
  • Non
  • Je ne sais pas

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour