webleads-tracker

  • Technologie
  • 20/01/2016
  • 16:27

Le Welcome City Lab veut s'ouvrir à l'international

L'incubateur parisien d'entreprises du tourisme vise 30% de start-up étrangères d'ici 2020.
Tour Hebdo :
                Le Welcome City Lab veut s'ouvrir à l'international
Laurent Queige, du Welcome City Lab, souhaite accueillir des start-up internationales et augmenter la part de projets portés par des femmes au sein de l'incubateur. ©Jean-Philippe Glatigny/Visavu pour Tour Hebdo

L'objectif a été fixé en mai dernier par la maire de Paris, Anne Hidalgo : d'ici 2020, les 20 incubateurs parisiens devront accueillir 30% de start-up étrangères.

Le Welcome City Lab, dédié à l'innovation dans le secteur du tourisme, lance d'ores et déjà le mouvement à l'occasion de la sélection de sa nouvelle promotion. "Nous avons toujours été ouverts aux start-up étrangères et nous accueillons déjà une start-up américaine mais, cette fois, nous nous sommes montrés plus proactifs en terme de communication", explique Laurent Queige, délégué général du Welcome City Lab. L'incubateur a notamment relayé son appel à candidatures auprès de médias américains spécialisés.

Pour Laurent Queige, la capitale française a tout pour séduire les entrepreneurs touristiques étrangers : "Paris offre un écosystème riche pour l'accompagnement des start-up, avec incubateurs, lieux de rencontres et de tests ainsi que différents dispositifs financiers", décrit-il.

Un Welcome City Lab à Mexico et à Montréal

Les porteurs de projets pourront notamment s'appuyer sur le "French Tech Ticket" et le "Paris Landing Pass", deux dispositifs destinés à faciliter leur installation à Paris, en matière d'obtention d’un titre de séjour ou d'un logement.

L'appel à candidatures s'achèvera le 31 janvier prochain. Les membres de comité de pilotage de l'incubateur retiendront alors 15 à 20 projets qui seront placés en phase d'amorçage. "Nous avons déjà reçu pas mal de dossiers de la part de start-up étrangères mais la sélection se fera en fonction de la qualité des projets et non de la nationalité", prévient Laurent Queige, qui espère toutefois voir "plus d'un projet étranger retenu".

Cette ouverture à l'international apparaît en tout cas comme une priorité pour le délégué général du Welcome City Lab : "Nous visons une audience plus internationale pour avoir un impact plus international", justifie-t-il. Le Welcome City Lab s'est d'ailleurs lancé dans une stratégie d'échanges et de transferts de technologie en participant à la création de Welcome City Labs à Mexico et Montréal.

"Nous voulons créer le premier réseau mondial d'incubateurs touristiques", martèle Laurent Queige. Son prochain objectif : nouer un partenariat pour la création d'un Welcome City Lab en Asie.

Didier Forray

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

Cliquez ici pour vous inscrire

RECHERCHER

le magazine

DONNEZ VOTRE AVIS

Confirmez-vous une reprise des ventes sur la Tunisie ?

  • Oui c'est flagrant
  • Oui ça repart doucement
  • Non pas vraiment

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour