webleads-tracker

  • Salon
  • 24/01/2014
  • 16:36

Marketing du point de vente : l'avenir est au "serviciel"

Le salon Marketing point de vente se tiendra du 1er au 3 avril à Paris et exposera les dernières tendances du "retail".
Tour Hebdo :
                Marketing du point de vente : l'avenir est au "serviciel"
Le salon MPV 2014 organise des visites de points de vente novateurs dans Paris, la veille de l'ouverture.

Du 1er au 3 avril prochain, le salon Marketing point de vente MPV se tiendra à Paris, Porte de Versailles, hall 4. Avec 250 exposants, l'événement, qui se tient tous les deux ans, est censé refléter les enjeux du point de vente et donner une vision globale des outils à disposition des professionnels pour déclencher l'acte d'achat des consommateurs.

L'espace d'exposition sera organisé en cinq zones : PLV permanente et promotionnelle, agencement et mobilier commercial, matériaux et composants, digital-to-store et in-store, et retails services. Selon les organisateurs, le salon s'adresse aux professionnels de nombreux secteurs d'activités, dont les voyages et les loisirs.

S'appuyant sur un sondage Ipsos de février 2013, qui révèle que 72% des Français préfèrent acheter en magasin plutôt que sur le Net, que 66% attachent de l'importance au contact humain et aiment parler aux vendeurs, les organisateurs du salon mettent l'accent sur le nécessaire renouvellement du point de vente.

Le gros défi est humain, pas digital

Pour Jean-Marc Megnin, directeur général de l'observatoire Shopper Mind, "après quinze ans de confrontation entre le physique et le digital, 2014 sera l'année de la fusion. Internet facilite la partie embêtante de l'achat, et le magasin physique rassure et permet de compléter l'achat. Le gros défi ne va pas être le digital, mais l'humain, car l'avenir est au point de vente "serviciel"".

Olivier Zavaro, directeur de l'architecture chez Zagass Design, pointe également l'importance du contact humain en plus de la technologie : "Dans le magasin, les outils connectés doivent être faciles à utiliser, doivent faire imaginer et doivent renforcer l'humain. Or, regrette-t-il, le métier de vendeur n'est pas valorisé en France".

Quant à Pierre-Alain Weill, responsable de la commission MPV pour Popai France (Global Association for Marketing at Retail), il reconnaît que "la distribution est au bout d'un cycle, en partie à cause de la digitalisation et du low cost. Il faut à la fois régénérer les modèles, remotiver les clients, et réinventer les parcours".

Pour lui, le métier de vendeur doit être remis à l'honneur : "Il sera accompagnateur, guide et responsable de la rentabilité et de la fidélisation du client, quel que soit le canal de vente".

Catalina Cueto

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

Cliquez ici pour vous inscrire

RECHERCHER

le magazine

DONNEZ VOTRE AVIS

Qu’est-ce qui vous est le plus utile à lire dans votre quotidien ?

  • L’actualité du secteur
  • Des retours d’expérience de pros
  • Des conseils d’experts
  • Des informations pratiques

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour