webleads-tracker

  • Transport aérien
  • 27/11/2017
  • 14:06

La consolidation du transport aérien a-t-elle profité aux passagers ?

Une étude américaine lève le voile sur les conséquences de la consolidation dans l'aérien aux États-Unis.
Tour Hebdo :
                La consolidation du transport aérien a-t-elle profité aux passagers ?
Depuis 10 ans, il n'y a plus, ou presque plus, de nouvelles compagnies aériennes qui se lancent aux Etats-Unis. ©DR

Après plusieurs années de consolidation dans l'aérien aux États-Unis, le think-tank américain Eno Center for Transportation a mené une étude inédite sur les conséquences de ce phénomène pour les passagers américains. Dans son rapport, le groupe de réflexion rappelle que les passagers pouvaient choisir entre près d'une trentaine de compagnies aériennes dans les années 80 et que ce choix s'est aujourd'hui réduit à neuf compagnies.

"Les quatre plus grandes compagnies, American, Delta, United et Southwest transportent 76% des passagers à l'intérieur du territoire américain", note Eno.

Or cette concentration a eu du bon et du mauvais pour le consommateur. Du côté des bonnes nouvelles, Eno constate que "les tarifs aériens moyens n'ont pas augmenté, la disponibilité de siège-km est en hausse et la concurrence entre les hubs desservis par plusieurs compagnies aériennes a permis d'offrir plus d'offres sans escale".

Consolidation du marché aérien européen

En revanche, la mise en place des hubs a créé une inégalité entre les consommateurs vivant à proximité et ceux habitant dans des villes secondaires. "La consolidation a concentré le trafic sur les aéroports les plus grands", affirme ainsi Eno.

En reprenant les chiffres Bureau of Transportation, le think-tank pointe une hausse de 15% du trafic sur les hubs depuis 2005 alors que les aéroports de plus petite taille sont en recul. Cette stratégie de hub oblige aussi nombre de passagers à effectuer des vols avec escale. Et Eno de citer un chiffre : "les deux tiers des passagers qui embarquent à Atlanta sont des passagers en transit."

Les conséquences de la consolidation aux Etats-Unis se transposeront-elles un jour en Europe ? Le modèle du hub est d'ores et déjà en place et la consolidation en marche, qu'il s'agisse de la faillite d'Air Berlin ou des manœuvres en cours pour le rachat d'Alitalia. Le rapport d'Eno pourrait bien dessiner l'avenir du ciel européen.

Didier Forray

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

Cliquez ici pour vous inscrire

RECHERCHER

le magazine

n°1587-88 - décembre 2017

DONNEZ VOTRE AVIS

Quel produit vendez-vous le plus pour cet hiver ?

  • Le club
  • La location à la neige
  • Le séjour ou le circuit long-courrier
  • La croisière

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour