webleads-tracker

  • Transport aérien
  • 22/11/2017
  • 14:00

EasyJet oscille entre trafic record et décrochage des bénéfices

La low-cost totalise 80,2 millions de passagers en 2017 mais voit son bénéfice net fondre de 30%.
Tour Hebdo :
                EasyJet oscille entre trafic record et décrochage des bénéfices
Le 30 novembre prochain, la PDG d'EasyJet Carolyn McCall laissera sa place à Johan Lundgren, ancien DG adjoint du groupe TUI. ©V.D

Selon que l'on préfère voir le verre d'eau à moitié vide ou à moitié plein, les interprétations des résultats annuels d'EasyJet au 30 septembre 2017 sont radicalement différentes.

Du côté des bonnes nouvelles, la compagnie aérienne affirme avoir transporté un nombre record de 80,2 millions de passagers entre octobre 2016 et septembre 2017, soit une croissance de 9,7% par rapport à l'année précédente. Autre record : son taux de remplissage atteint 92,6%, contre 91,6% en 2016.

La low-cost enregistre également une progression de 8,1% de son chiffre d'affaires à 5,6 milliards d'euros. Un bilan positif pour Carolyn McCall, PDG d'EasyJet, qui quittera l'entreprise le 30 novembre prochain pour prendre la direction de la chaîne de télévision ITV.

"EasyJet a délivré une performance robuste au cours d'une année très difficile pour le secteur de l'aviation", commente-t-elle.

Un impact négatif de 113 millions d'euros

Toutefois tout n'est pas rose pour la low-cost qui subit de plein fouet les conséquences du Brexit. EasyJet affiche ainsi un bénéfice net après impôt de près de 344 millions d'euros, certes tout à fait honorable, mais en recul de 30% par rapport au résultat de l'exercice précédent.

Pour expliquer cette chute, la compagnie britannique met en avant "un impact négatif de 113 millions d'euros liés aux effets de change". Le revenu par siège baisse lui aussi légèrement de 0,4%, à 65,5 €.

Pour l'exercice à venir, EasyJet prévoit une augmentation de capacité de 6%, en excluant la croissance liée à la reprise de 25 A320 d'Air Berlin. La compagnie entend poursuivre sa "stratégie d'investissement raisonnée" et "augmenter les marges à long terme".

Les réservations sont quant à elles bien orientées : la tendance est supérieure à l'an dernier, avec 88% de l'offre vendue pour le premier trimestre et 26% pour le deuxième.

Didier Forray

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

Cliquez ici pour vous inscrire

RECHERCHER

le magazine

n°1587-88 - décembre 2017

DONNEZ VOTRE AVIS

Quel produit vendez-vous le plus pour cet hiver ?

  • Le club
  • La location à la neige
  • Le séjour ou le circuit long-courrier
  • La croisière

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour