webleads-tracker

  • Production
  • 21/09/2017
  • 16:20

Héliades ne veut pas tout miser sur la Grèce

Le TO développe de nouvelles destinations et renforce son activité hivernale pour diversifier une production qui reste soumise aux aléas géopolitiques.
Tour Hebdo :
                Héliades ne veut pas tout miser sur la Grèce
Le DG d'Héliades, Jean Brajon, poursuit la diversification de la production. ©BC

L’exercice 2016/2017 d’Héliades se terminera le 31 octobre prochain sur un chiffre d’affaires escompté de 110 millions d’euros, le meilleur jamais enregistré dans l’histoire du TO, en progression de 17% d’une année sur l’autre et avec une amélioration de la marge qui garantit un bon résultat bénéficiaire. Le spécialiste de la Grèce aura fait voyager plus de 132 000 clients, dont plus de 100 000 sur cette seule destination, en progression globale de 20%.

Pour autant, même satisfait de ces bons résultats, Jean Brajon, le directeur général, n’a de cesse depuis la crise grecque de la fin des années 2000, de diversifier une production qui reste soumise aux aléas géopolitiques. Leader sur la péninsule hellénique et ses îles, il a réussi en quelques années à devenir le 1er TO sur le Cap Vert avec près de 20 000 clients.

C’est la même démarche qui le pousse à se renforcer sur des destinations lancées récemment, comme Madère, qui passe de 1 500 à 3 000 clients en une saison, et Malte, lancée l’an passé, qui atteint le cap des 1 500 clients. Seules déceptions de l’exercice en cours, L’Italie continentale et la Sicile.

Développement de HéliadesFlex

Autre satisfaction, les performances de HéliadesFlex, le nouvel outil de package dynamique, lancé l’an passé, et qui aura généré 800 000 euros de chiffre d’affaires.

Le lancement de la saison hivernale s’inscrit dans cette volonté de diversification et d’extension des outils commerciaux, à commencer par HéliadesFlex qui disposera d’un stock élargi avec 50% de la production disponible et l’accès à de nouvelles compagnies low cost.

Côté destinations, la volonté d’Héliades est de se renforcer sur des destinations déjà en vogue, comme le Cap Vert qui bénéficie cet hiver d’un plan de vols renforcés depuis Paris et quelques vols depuis la province. La grande nouveauté est le lancement d’une croisière haut de gamme, à bord d’un navire de 20 cabines affrété auprès de Variety Cruises, pour une navigation d’une semaine d’île en île. Sur les 14 départs assurés, plusieurs sont déjà vendus à des groupes constitués.

Après avoir "découvert" le Cap Vert, Héliades prolonge sa stratégie lusitanienne, au-delà de Madère, vers un autre archipel au milieu de l’Atlantique. Les Açores font leur arrivée dans la brochure d’hiver, en commençant par quelques circuits découvertes de l’île et des séjours à Sao Miguel et Faial.

Sao Tomé & Principe en nouveauté

En quête d’originalité, Jean Brajon mise aussi sur Sao Tomé & Principe, dans le golfe de Guinée, encore largement inconnue du grand public mais qui pourrait avoir un potentiel de croissance intéressant.

Désormais présent en Afrique, Héliades propose encore cet hiver le Kenya, la Tanzanie avec une extension à Zanzibar et Madagascar. Dans l’océan Indien, La Réunion va aussi profiter d’une programmation étoffée avec des autotours et de nouveaux séjours en balnéaire.

Quelques soient les tragiques événements qui sont survenus dans l’ensemble des Caraïbes, les Antilles françaises restent un incontournables de la programmation hivernale et Jean Brajon table sur le fait que la Martinique et la Guadeloupe ont été moins affectées que leurs voisines. Il lance un nouveau Club Héliades aux Trois-Ilets sur l’Anse Mitan, des séjours en gîtes et des circuits de découverte éco-touristique. Dans le même esprit, la production se renforce en République dominicaine et au Costa Rica.

Bruno Courtin

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

Cliquez ici pour vous inscrire

RECHERCHER

le magazine

DONNEZ VOTRE AVIS

Pensez-vous assister cette année aux congrès des réseaux volontaires ?

  • Oui, c'est un rendez-vous important.
  • Non, c'est une perte de temps.
  • Je ne sais pas encore.

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour