webleads-tracker

  • 18/09/2017
  • 15:20

Empreinte oscille entre vibrations et sensations

Empreinte scinde sa collection en deux : "Vibrations Latines" dédiée aux destinations hispanophones des Caraïbes et "Sensations Caraïbes" aux îles des Antilles anglophones.
Tour Hebdo :
                Empreinte oscille entre vibrations et sensations
Empreinte voit double aux Caraïbes. ©DR

En spécialiste des Caraïbes, Empreinte se donne cet hiver de la visibilité sur de nouvelles destinations. Ainsi, la brochure "Sensations Caraïbes" accueille Sainte Lucie, la Jamaïque, les Bahamas, la Barbade et Puerto Rico, des axes anglophones jusqu’alors inédits.

"Elles viennent compléter le savoir-faire d’Empreinte sur l’arc caribéen", explique Nicolas Ivaldi, directeur commercial du TO. A Sainte Lucie, la sélection met en avant des références comme le Sugar Beach Resort, mais aussi de petites structures de charme comme le Calabash Cove Resort and Spa. En Jamaïque, l’offre est plus centrée sur le tout inclus, avec des chaînes comme Melia, Bahia Principe et bien sûr Sandals qu’on retrouve aussi à la Barbade.

Combinés et autotours

Côté "Vibrations Latines", la République dominicaine élargit sa profondeur de gamme à Punta Cana, à Bayahibe ainsi que dans le Nord et la région de Samana. Le Nickelodeon Hotels and Resorts 5* est ainsi proposé en exclusivité sur le marché français. Dans la sélection également, les hôtels du groupement Am Resorts et la chaîne Dreams.  Parmi les originalités, un combiné Saint-Domingue et Las Terrenas est décliné en version haut de gamme avec des établissements membres de Small Luxury Hotels of the World.

A Cuba, Empreinte pousse le A la carte et renforce son offre à la Havane. Le TO ajoute des autotours en "casas particulares" chez l’habitant et développe le balnéaire à Cayo Coco. Au Mexique, sa destination phare, le spécialiste enrichit encore sa sélection hôtelière sur la Riviera Maya et met en place des packs d’excursions pré-montés pour faciliter des itinéraires personnalisés.

Dans la partie coloniale, le parti pris est à l’exclusivité : mini-circuits comme le train de la Tequila, escapades autours du Cañon del Cobre ou en Basse Californie permettent de compléter les autotours  en hôtels classiques ou en haciendas.

P.F.

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

Cliquez ici pour vous inscrire

RECHERCHER

le magazine

n°1586 - novembre 2017

DONNEZ VOTRE AVIS

Quel produit vendez-vous le plus pour cet hiver ?

  • Le club
  • La location à la neige
  • Le séjour ou le circuit long-courrier
  • La croisière

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour