webleads-tracker

  • Transport aérien
  • 07/07/2017
  • 14:00

Norwegian, des ambitions long courriers sur le marché français

Outre une augmentation de ses destinations américaines, la low-cost scandinave vise les Antilles.
Tour Hebdo :
                Norwegian, des ambitions long courriers sur le marché français
Norwegian, la low-cost scandinave, vise les Antilles. ©DR

Pour la saison Iata d’hiver 2018, Norwegian disposera de quatre Boeing 787 Dreamliner à Paris. Et même peut-être cinq. C’est ce qu’a indiqué Thomas Ramdahl, le directeur commercial, à La Tribune. La compagnie low-cost opère actuellement deux B787 à Roissy-CDG dont un assure un quotidien vers New York-JFK. Les appareils supplémentaires vont permettre d’ouvrir Newark en février 2018, qui, combinée à la desserte de New-York JFK, lui permettra de proposer deux vols quotidiens sur New-York, Oakland en Californie (près de San Francisco) en avril 2018 et Boston en mai 2018, toutes deux à raison de quatre vols par semaine.

Cap sur les Antilles

Si un cinquième B787 est disponible, il desservira les Antilles, en concurrence frontale à CDG avec XL Airways et indirecte à Orly avec Air France, Air Caraïbes et Corsair. Mais deux appareils seraient nécessaires pour proposer une offre quotidienne sur chaque île, Martinique et Guadeloupe. A moins que le programme américain de Norwegian soit allégé l’hiver pour être plus présent aux Antilles. Une autre option se présente aussi pour Norwegian : la compagnie va recevoir en 2019 des Airbus A321neo LR, des moyens porteurs de 220 sièges qui permetteront de relier non stop les villes européennes et celles de la côte Est américaine. Ce sont des modules adaptés à des Toulouse-New York, Lyon-Washington, Bordeaux-Miami, etc. Cette stratégie du point à point est ignorée par Air France-KLM qui s’arcboute sur les dessertes via CDG et via Amsterdam sans considérer qu’avec les performances des dernières générations d’avions, le hub n’est plus la panacée. Ce qui n’empêche pas Norwegian de s’en inspirer. Pour alimenter en passagers ses vols long-courriers au départ de certains aéroports secondaires, Norwegian est en discussion avec Ryanair et easyJet pour que ces dernières lui apportent des passagers court et moyen-courriers.

Thierry Vigoureux

 

Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

Cliquez ici pour vous inscrire

RECHERCHER

le magazine

DONNEZ VOTRE AVIS

Qu’est-ce qui vous est le plus utile à lire dans votre quotidien ?

  • L’actualité du secteur
  • Des retours d’expérience de pros
  • Des conseils d’experts
  • Des informations pratiques

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour