webleads-tracker

  • Production
  • 04/07/2017
  • 16:30

Les salariés de TUI-Transat descendent encore dans la rue

Pour protester contre le projet de délocalisation du service informatique, un débrayage a été organisé ce jour à l’appel des syndicats FO et CGT. Tour Hebdo était sur place.
Tour Hebdo :
                Les salariés de TUI-Transat descendent encore dans la rue
Déménagement TUI-Transat : les salariés encore dans la rue ©MF

Ils voulaient faire du bruit ! La petite centaine de salariés, selon les syndicats, quarante selon la direction, qui s’étaient rassemblés ce mardi 4 juillet entre 11h30 et 13h30 devant le siège de TUI France à Levallois-Perret ont voulu marquer le coup à grand renfort de banderoles et de slogans scandés : "Nous ne sommes pas des pions".

A l’appel de leurs représentants syndicaux CGT et Force Ouvrière, ils ont exprimé leur colère face au projet d’emménagement des services informatiques du nouveau groupe, issu de la fusion de TUI France et Transat France, dans des bureaux à Asnières-Gennevilliers, soit en dehors du siège, à une vingtaine de minutes de Levallois.

Une arnaque pour les syndicats

"On avait dit aux salariés des deux entités que tout le monde serait dans les mêmes locaux. Que dans le cadre de cette fusion, il fallait qu’il y ait une cohésion des équipes. On nous a menti et c’est une arnaque", s’émeut Lazare Razkallah, secrétaire du CCE. 

"Aujourd’hui, nous apprenons que faute de place, la Direction des Services Informatique sera délocalisée à Asnières, soit une centaine de personnes, salariés et prestataires extérieurs, tout cela parce que la direction du number One du tourisme a été incapable d’anticiper. L’endroit est mal desservi, uniquement avec le RER C", ajoute-t-il "et cela va handicaper un peu plus les salariés de Transat installés dans le sud de Paris".

Sur place, une salariée du groupe confirme : "Pour moi, il faut prévoir un temps de trajet allongé d’une heure", sur "une ligne C à problèmes". "Cela va aussi renchérir mes frais de garde d’enfants". 

La direction de TUI France confirme que les locaux de Levallois sont actuellement trop petits pour accueillir la DSI à l’automne "dans de bonnes conditions" alors que les projets informatiques sont nombreux avec une migration stratégique nécessitant des moyens supplémentaires.

"Nous pensions pouvoir récupérer pour le siège les m2 en sous location dans l’immeuble depuis 2012, ce n’est pas le cas. Les bureaux d’Asnières ne sont qu’à 20 minutes et permettront de disposer, à l’instar de nombreuses entreprises, d’un plateau dédié à l’informatique dans des locaux très modernes et confortables", précise Martine Haas, directrice marketing et communication de TUI France.

Le siège social restera à Levallois

En revanche, la direction de TUI France dément formellement l’éventualité de l’installation de la totalité des équipes de TUI France à Asnières, comme évoqué par les syndicats. "Cela coûterait beaucoup trop cher de dénoncer le bail de Levallois. Cela n’a jamais été envisagé et n’est absolument pas à l’ordre du jour".

Une procédure de consultation information sur le déménagement de la DSI "va être lancée dans les prochains jours", indique Martine Haas, celle concernant l’aménagement du site de Levallois étant prévue début septembre avec le CHSCT.

"Nous réfléchissons à une action en référé auprès du Tribunal de Grande Instance de Nanterre", fait savoir de son côté Lazare Razkallah estimant que "les accords de méthode ne sont pas respectés". 

Le projet de fusion, pour la partie concernant uniquement les mesures d’accompagnement du Plan de départ Volontaire, est actuellement en cours d’homologation auprès de la Direction du Travail qui devrait rendre son avis le 10 juillet prochain. A l’issue d’un délai de 7 jours, la première période de l’appel à départs volontaires pourra ensuite être ouverte. Pour mémoire, le PDV porte sur 311 postes. 

Pascale Filliâtre et Matthieu Fontaine




Cette page est réservée aux abonnés

Pas encore abonné ?

Ou testez gratuitement l’offre abonné pendant 15 jours

Offre d'assai gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous :

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@tourhebdo.com. »

Vos Réactions

Pas de réaction pour le moment, soyez le premier.

© Tous droits réservés

ABONNES PREMIUM

Recevez la newsletter quotidienne

Cliquez ici pour vous inscrire

RECHERCHER

le magazine

DONNEZ VOTRE AVIS

Qu’est-ce qui vous est le plus utile à lire dans votre quotidien ?

  • L’actualité du secteur
  • Des retours d’expérience de pros
  • Des conseils d’experts
  • Des informations pratiques

Tour Hebdo

Couverture Tour Hebdo

Lire Tour hebdo sur web, mobile, tablette

J'achète un numéro

Je m'abonne

RESTEZ CONNECTÉ

  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Flux RSS
Le Blog de Tourhebdo
#

Icotour - Le partenaire des professionnels du voyage depuis 1974

couverture Icotour